Accueil > Matches retour > De Solna à Munich, le multiplex des demi-finales

télécharger l'article au format PDF

De Solna à Munich, le multiplex des demi-finales

Publié le 7 juillet 2016

Revivez les neuf demi-finales depuis 1958 sous forme de multiplex, avec nos envoyés spéciaux (et fictifs) à Solna, Paris, Séville, Marseille, Guadalajara, Manchester, Saint-Denis, Bruxelles et Munich.

— Bonsoir, Antoine Jacquemerre en direct du Parc des Princes. Bienvenue pour ce multiplexe historique qui va nous permettre de suivre en direct les neuf demi-finales de l’équipe de France. D’ouest en est, nous seront à Guadalajara avec Thierry Storesse, à Manchester avec Lionel Anglérin, à Séville avec Eric Amovion, à Paris avec Paul Hercent, à Saint-Denis avec Yann Karazu, à Marseille avec Christophe Belroux, à Bruxelles avec Thomas Bardane, à Munich avec Kévin Makidal et enfin à Solna avec Jean Piantaine.

Il est 19h, les neuf matches commencent simultanément. N’hésitez pas à nous appeler dès qu’il se passe quelque chose, messieurs.

19h02

— Oui, Jean, à Solna, il y a déjà un but ?
—  C’est très mal parti pour les Tricolores, le Brésil pousse très fort et vient déjà de marquer un but par Vava, je regarde mon chronomètre, il a fallu un peu plus d’une minute et notre défense a craqué. Ça sera très difficile, je ne vous le cache pas. Brésil 1, France 0

19h09

—  Il se passe quelque chose à Guadalajara, Thierry Storesse, c’est à vous.
—  Mauvaise nouvelle ici au Mexique, sur un coup-franc de Brehme suite à une faute pas évidente du tout de Bossis sur Rummenigge, Bats a touché le ballon mais sans pouvoir le repousser, et...

—  Je vous interrompt Thierry, but à Solna, on retrouve immédiatement Jean Piantaine. Jean ?
— Fontaine vient d’égaliser ! C’est un événement ici, Gilmar n’avait pas encaissé le moindre but depuis le début du tournoi, vous vous rendez compte ! Tout est possible maintenant. Brésil 1, France 1.

Solna, Rasunda Stadion
Solna, Rasunda Stadion

—  Thierry, finissez s’il vous plaît.
—  C’est le pire scénario pour les Bleus qui vont devoir courir après le score sur un terrain lourd et contre un adversaire qui met des coups. RFA 1, France 0.

19h11

—  L’équipe de France souffre en ce début de soirée. Paul Hercent, il y a un but au Parc pour la Yougoslavie.
—  Tout à fait Antoine, c’est Galic qui a ouvert le score. France 0, Yougoslavie 1

19h12

—  La réaction française a été immédiate, Paul, égalisation au Parc des Princes !
— Grâce à Jean Vincent, c’est le seul rescapé de la grande équipe de l’épopée suédoise. Et c’est lui qui remet l’équipe de France à l’endroit. France 1, Yougoslavie 1

19h18

—  On nous appelle de Séville, Eric Amovion, c’est à vous.
—  Les Allemands ont trouvé la faille. Ça chauffait dans la défense des Bleus, tout à l’heure Breitner a frappé sur la barre et là c’est Pierre Littbarski qui a repris un ballon repoussé par Ettori. RFA 1, France 0.

Séville, stade Sanchez-Pizjuan
Séville, stade Sanchez-Pizjuan

19h19

—  A Bruxelles, il y a aussi un but, Thomas Bardane, qui a marqué ?
—  Mauvaise nouvelle, Antoine. Nuno Gomes a profité d’une erreur de Didier Deschamps pour tromper Barthez d’une frappe soudaine aux vingt mètres. Attention à ces Portugais, il ne faut pas leur laisser d’espace. Portugal 1, France 0.

19h25

—  But à Marseille où on retrouve immédiatement Christophe Belroux.
—  Les Bleus ont enfin ouvert le score et c’est Jean-François Domergue qui a marqué sur coup-franc alors qu’il y avait quatre joueurs français autour du ballon, dont Michel Platini bien sûr. Le gardien Bento n’a pas vu partir la frappe du gauche qui s’est logée dans la lucarne. France 1, Portugal 0.

19h27

—  Pénalty à Séville, Eric on vous écoute.
—  Oui Antoine, après un ceinturage de Forster sur Rocheteau, l’arbitre a désigné le point de pénalty et c’est Michel Platini qui s’élance et qui marque ! RFA 1, France 1.

19h33

—  Et un autre pénalty pour les Bleus, cette fois à Munich. Kévin, c’est à vous.
— La faute de Carvalho sur Henry semble évidente, même si les Portugais protestent. Zidane se prépare et trompe Ricardo sur sa droite. France 1, Portugal 0.

Munich, Allianz Arena
Munich, Allianz Arena

19h39

—  Ça se complique à Solna où l’équipe de France joue sans Robert Jonquet, Jean Piantaine, racontez-nous.
—  C’est Didi qui vient de marquer d’un tir dans la lucarne de Claude Abbes. Jonquet semble sévèrement touché depuis un choc violent avec Vava il y a plus de dix minutes, et la défense est désorganisée maintenant. Brésil 2, France 1.

19h43

—  Retour ici au Parc des Princes où François Heutte redonne l’avantage à l’équipe de France.
—  En effet Antoine, c’est un but très important juste avant la mi-temps qui devrait permettre aux Tricolores d’entrevoir une finale dans cette première édition de la coupe d’Europe des Nations. France 2, Yougoslavie 1.

19h46

—  C’est la mi-temps sur tous les stades, on récapitule. Toujours rien de marqué à Manchester contre la République tchèque et à Saint-Denis face à la Croatie. A Séville, toujours 1-1 contre la RFA. L’équipe de France mène à Munich et à Marseille 1-0 contre le Portugal, ainsi qu’au Parc des Princes contre la Yougoslavie, 2-1. Enfin, les Bleus sont menés à Solna par le Brésil 2-1, à Bruxelles par le Portugal 1-0 et à Guadalajara 1-0 par la RFA. Le bilan est en équilibre, donc. Tout reste possible dans un sens comme dans l’autre.

20h01

—  Yann Karazu, il y a déjà un but à Saint-Denis alors qu’on vient à peine de reprendre. But pour qui ?
—  C’est Davor Suker qui a marqué pour la Croatie, Antoine, sur une erreur d’alignement de la défense et une ouverture parfaite d’Asanovic. Barthez n’a rien pu faire, Thuram couvrait le hors-jeu. France 0, Croatie 1.

Saint Denis, Stade de France
Saint Denis, Stade de France

20h02

—  Encore vous, Yann, et un nouveau but ?
— C’est incroyable ce qui se passe ici, les Croates n’ont pas eu le temps de réaliser que Lilian Thuram s’est retrouvé en attaque, a trouvé Djorkaeff qui lui remet dans la course et c’est l’égalisation. Les Bleus ont été piqués dans leur orgueil, on dirait. France 1, Croatie 1.

20h06

—  Ici au Parc, c’est le troisième but pour la France signé Maryan Wisnieski. Paul Hercent, c’est à vous.
—  Les Français qui attaquent la seconde période comme ils avaient fini la première. C’est Jean Vincent qui a centré pour Wisnieski. France 3, Yougoslavie 1.

20h06

—  L’égalisation française à Bruxelles, qui a marqué, Thomas ?
—  C’est Thierry Henry, servi par Nicolas Anelka, qui a battu Vitor Baia en pivotant. Il était temps de réagir, car les Portugais ont dominé la première mi-temps. Portugal 1, France 1.

Bruxelles, stade du Roi-Baudouin
Bruxelles, stade du Roi-Baudouin

20h06

—  Ça bouge partout en même temps, Jean Piantaine nous appelle depuis Solna.
— Oui, c’est sans doute le but décisif pour le Brésil ici, c’est le jeune prodige Pelé qui a marqué sur une erreur de jugement de Claude Abbes qui avait été bon jusque-là. Brésil 3, France 1.

20h09

—  Attention, ici au Parc, réduction du score pour la Yougoslavie.
—  Exactement, Antoine, c’est l’arrière Ante Zanetic qui a dribblé trois joueurs français et qui a battu Lamia de près. France 3, Yougoslavie 2.

20h16

—  Et un nouveau but pour la France au Parc, racontez-nous, Paul.
—  Il va sûrement faire parler, celui-là, car François Heutte était sans doute hors-jeu, d’ailleurs le juge de touche avait levé son drapeau et les Yougoslaves s’étaient arrêtés de jouer. Mais l’arbitre belge M. Grandain n’a pas sifflé et Heutte a marqué. France 4, Yougoslavie 2.

Paris, Parc des Princes
Paris, Parc des Princes

20h18

—  Jean, que se passe-t-il à Solna ? Encore un but ?
—  Eh oui, Antoine. Et c’est toujours Pelé qui a marqué, sur un ballon contré dans la surface par Armand Penverne alors que Garrincha avait fait la différence. Le score devient lourd pour les Tricolores. Brésil 4, France 1.

20h24

—  Il y a du nouveau à Saint-Denis, Yann, qui a marqué ?
—  C’est encore Thuram, le défenseur guadeloupéen entre dans l’histoire ce soir, il s’est encore arraché après un une-deux avec Henry, il a récupéré le ballon dans les pieds adverses et il a frappé du gauche, un tir brossé près du poteau. Là, il est à genoux, je ne sais pas ce qu’il fait, tous ses coéquipiers se regroupent autour de lui. France 2, Croatie 1.

20h28

—  Christophe Belroux à Marseille, les Bleus ont fait la différence ?
—  Au contraire, Antoine. Ce sont les Portugais qui reviennent grâce à leur attaquant Jordao, qui a repris de la tête un centre de Fernando Chalana, Bats n’y pouvait rien. France 1, Portugal 1.

20h29

—  Attention quand même ici au Parc où la Yougoslavie réduit le score.
—  Oui, ce n’est pas un bon jour pour Georges Lamia qui vient d’encaisser un troisième but par Tomislav Knez, et...

20h29

—  Je vous interrompt, il y a un but à Solna. Jean, vous m’entendez ?
— Oui François, troisième but pour Pelé qui fait le coup du chapeau en un peu plus de vingt minutes, une reprise de volée terrible qui ne laisse aucune chance à Abbes. C’est très dur pour l’équipe de France, vivement que le match se termine. Brésil 5, France 1.

20h31

—  Egalisation yougoslave ici !
—  Et encore une erreur grossière de Georges Lamia qui semble complètement perdu. Il a relancé à la main sur un attaquant adverse et a été battu de près par Drazen Jerkovic qui n’en demandait pas tant. France 4, Yougoslavie 4.

20h32

—  C’est à peine croyable. La Yougoslavie vient de prendre l’avantage, Paul !
—  Oui Antoine, il n’y a plus de défense française, tout s’est effondré en trois minutes à peine et c’est encore Jerkovic qui a poussé le ballon mal renvoyé par Lamia. France 4, Yougoslavie 5.

20h36

—  Une bonne nouvelle de Solna, Jean, après cette avalanche de buts ?
— Les Français ont enfin réagi par Roger Piantoni, qui s’est offert le luxe de faire un petit pont à Zito avant de battre Gilmar. Brésil 5, France 2.

20h45

— On n’avait pas eu de nouvelles de vous depuis longtemps, Thierry Storesse. Qui a marqué au Mexique ?
—  Les Allemands, sur un contre de Magath pour Völler qui a lobé Joël Bats sorti hors de sa surface. C’est terminé pour les Bleus qui ont poussé mais sans succès. RFA 2, France 0.

Guadalajara, stade Jalisco
Guadalajara, stade Jalisco

20h50

— Est-ce que c’est terminé chez vous à Manchester, Lionel Anglérin ? On ne vous a pas entendu.
—  Et pour cause, Antoine, il ne s’est rien passé ici, hormis un tir de Djorkaeff sur la barre à l’heure de jeu. C’est la prolongation, zéro-zéro entre la France et la République tchèque.

20h52

—  A Marseille aussi, les deux équipes ne se sont pas départagées. On retrouve Christophe Belroux.
—  C’est une grosse surprise de voir le Portugal résister aussi bien face à une grande équipe de France qui aurait dû l’emporter largement avec plus de réussite. On espère que la prolongation sera bénéfique.

20h53

—  A Séville aussi, c’est donc la prolongation qui se prépare, Eric Amovion ?
—  Oui, et nous aussi nous avons eu un tir sur la barre signé Manuel Amoros à la 89e minute. Les Bleus ont poussé toute la seconde période mais sans parvenir à faire la différence. Rappelons que les deux changements ont été effectués et que Patrick Battiston est sorti sur une civière après un choc très violent avec Harald Schumacher qui aurait dû être sanctionné d’un carton rouge.

20h55

—  Prolongation également à Bruxelles, Thomas Bardane.
—  Oui, là aussi l’équipe de France a poussé, mais Fabien Barthez a sorti la balle de match sur une tête du défenseur aux cheveux péroxydés Abel Xavier à une minute de la fin du match.

20h56

—  Un point donc sur les cinq matches qui sont terminés. Victoire du Brésil 5-2 , de la RFA 2-0 et de la Yougoslavie 5-4. La France a battu le Portugal 1-0 et la Croatie 2-1. Nous allons donc suivre les quatre prolongations. Rappelons qu’à Manchester et à Bruxelles, la règle du but en or s’applique, le premier qui marque a gagné et le match s’arrête.

21h02

— Et il y a déjà un but à Séville, Eric !
— Et quel but de Marius Trésor, Antoine, une volée qui frappe sous la barre de Schumacher suite à un coup-franc tiré par Giresse. Magnifique. France 2, RFA 1.

21h08

—  Mauvaise nouvelle à Marseille par contre, Christophe ?
—  Oui Antoine, c’est encore Jordao qui a surpris Joël Bats avec une frappe qui a rebondi et qui a lobé le gardien français. France 1, Portugal 2.

Marseille, stade vélodrome
Marseille, stade vélodrome

21h09

—  Mais on retourne tout de suite à Séville où le match s’emballe et le score aussi.
—  Les Bleus sont en pleine réussite avec un contre superbement mené et Six qui glisse pour Giresse qui frappe de l’extérieur du droit et poteau rentrant. La finale est toute proche maintenant. France 3, RFA 1.

21h12

—  C’est encore pour vous Eric, décidément !
—  Karl-Heinz Rummenigge vient de réduire le score pour l’Allemagne suite à une série de fautes non sifflées sur les attaquants français. Le contre est parti et Ettori et Janvion ont été pris de court. France 3, RFA 2.

21h20

—  Et toujours Séville qui nous appelle...
—  Tout est à refaire, Antoine, car les Allemands viennent d’égaliser dans une défense française beaucoup trop statique. Centre de Littbarki sur Hrubesch qui remet de la tête à Fischer qui marque d’un retourné dans la surface. France 3, RFA 3.

21h25

—  Du nouveau à Marseille, Christophe Belroux ?
—  Deuxième but pour Jean-François Domergue alors que les Bleus poussaient et que les Portugais n’arrivaient plus à se dégager, le ballon est revenu sur le défenseur gauche qui a marqué du plat du pied. Ouf ! France 2, Portugal 2.

21h27

—  A Bruxelles on me signale un pénalty, Thomas Bardane, c’est à vous !
—  C’est une main du défenseur Abel Xavier sur un centre de Sylvain Wiltord qui a été signalée semble-t-il par le juge de touche à l’arbitre central. Zinedine Zidane va le tirer, c’est son tout premier en équipe de France, il s’élance et le met dans la lucarne de Vitor Baia ! La France est en finale de l’Euro ! France 2, Portugal 1.

21h29

—  Quelle fin de soirée explosive, messieurs, encore un but à Marseille !
—  Le Vélodrome est en folie après le but sans doute victorieux de Michel Platini suite à un rush de Jean Tigana qui traverse la défense, centre en retrait et trouve son capitaine qui prend le temps de frapper au milieu de la cage. France 3, Portugal 2.

21h31

—  Deux des prolongations sont terminées maintenant, sur des victoires de la France contre le Portugal, 3-2 à Marseille et 2-1 à Bruxelles. A Manchester et à Séville, ça va se jouer aux tirs au but.

21h52

—  A Manchester, la série de cinq vient de se terminer, Lionel Anglérin, et tous les tireurs ont marqué.
—  Oui, c’est au tour de Reynald Pedros de tirer, et il rate le cadre ! Si Kadlec marque, la France est éliminée.

Manchester, Old Trafford
Manchester, Old Trafford

21h53

—  A Séville, le tir de Max Bossis a été repoussé par Schumacher, Eric ?
— Oui, comme celui de Didier Six auparavant. C’est maintenant Horst Hrubech qui s’élance et qui marque ! La RFA l’emporte 5 à 4. Cruelle déception ici à Sanchez-Pizjuan.

21h55

—  C’est fini aussi à Manchester, Lionel.
— Oui, et là aussi Kadlec a trompé Bernard Lama, la République tchèque l’emporte 6 à 5 et ira en finale.
—  Merci à tous, ce multiplex est désormais terminé.



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 8