France- Côte d’Ivoire (0-0) : on n’a rien vu

Publié le 15 novembre 2016, mis à jour le 16 septembre 2017

Des Bleus sans inspiration ni vitesse ont tout juste sauvé le nul (0-0) contre une bonne équipe ivoirienne à Lens. L’année se termine sur un match parfaitement oubliable, sauf bien sûr pour les quatre débutants.

Le résultat était-il prévisible ?

Non. La Côte d’Ivoire est certes la première sélection africaine du classement FIFA (devant le Sénégal et l’Algérie), mais elle n’est que 31e mondiale, et n’a plus battu d’adversaire européen depuis novembre 2012 (3-0 en Autriche). Et pourtant, il n’aurait pas été scandaleux que les Eléphants l’emportent sans un arrêt miraculeux de Costil à la 89e. Même si les années qui finissent par un amical proposent rarement un feu d’artifice, on pensait franchement que sur la lancée de leur trois victoires d’affilée, les Bleus pouvaient quand même faire mieux qu’un bien terne 0-0. On oubliera bien vite ce match, sauf si l’un des quatre débutants explose dans l’avenir.

L’équipe est-elle en progrès ?

Impossible de juger une équipe sur un match pareil, avec si peu de titulaires au coup d’envoi, et autant de changement en cours de match (six, dont deux débutants). A la limite, ce genre de rencontre permet d’évaluer l’écart qui sépare les réservistes des tôliers, et de ce point de vue, Griezmann, Pogba, Varane et Lloris peuvent dormir tranquille. Si les remplaçants avaient une belle occasion de se faire une place, c’est raté. Et la deuxième mi-temps a été la purge habituelle de ces matches sans enjeu ni queue ni tête.

Quels sont les joueurs en vue ?

Adrien Rabiot a réussi ses débuts, même s’il est sorti sur blessure à un quart d’heure de la fin. Le Parisien mérite d’être revu, surtout dans cette configuration aux côtés de Paul Pogba et devant N’Golo Kanté qui ont été tous deux convaincants, bien plus que Matuidi et Sissoko contre la Suède. Raphaël Varane a fait une bonne mi-temps à la maison avec le brassard. Enfin, Lucas Digne a été attentif et concentré derrière même s’il a insuffisamment apporté devant. Et c’est tout.

Quels sont les joueurs en retrait ?

Benoît Costil aurait fait des débuts inquiétants sans son arrêt réflexe devant Pépé, mais il aura du mal a concurrencer Alphonse Areola en tant que troisième gardien des Bleus. Djibril Sidibé a encore une fois montré des lacunes préoccupantes dans son couloir droit. Kevin Gameiro n’a pas confirmé son bon match contre la Bulgarie, et il n’est pas sûr qu’il gagne une place de titulaire en 2017. Dimitri Payet a manqué de simplicité dans son jeu, retrouvant ses mauvaises habitudes de ralentisseur du jeu. Enfin, Ousmane Dembélé est passé à côté de son match, loin de son réel niveau.

On passera vite sur l’apport famélique des remplaçants, en particulier Nabil Fekir, dont la convocation dans le groupe des 23, qui avait surpris beaucoup de monde, est encore plus mystérieuse après coup. Moussa Sissoko est en panne sèche, alors que Thomas Lemar, Olivier Giroud et Sébastien Corchia sont entrés trop tard pour être évalués, à un moment où le match ne ressemblait plus à rien.

Quelles sont les attentes pour le prochain match ?

Il y aura 130 jours entre le match contre la Côte d’Ivoire et celui face au Luxembourg, le 25 mars. Soit plus de quatre mois, la plus longue coupure de la saison. Autant dire que d’ici-là, il peut se passer beaucoup de choses, des joueurs disparaître des radars, d’autres se révéler, sans compter bien entendu les blessés de plus ou moins longue durée. Même si le Luxembourg-France pourrait s’avérer piégeux (ne pas oublier le petit 2-0 obtenu là-bas en mars 2011), les grands rendez-vous de 2017 seront plutôt ceux de juin en Suède et fin août contre les Pays-Bas. Autant dire que les Bleus passeront l’hiver au chaud.

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité