Tableaux de bord 852 après France-Andorre

Publié le 11 septembre 2019 - Bruno Colombari

Le double raté de Griezmann sur pénalty, le premier but de Lenglet, Deschamps qui fait mieux que Henry et Lloris au Stade de France, le 35e 3-0 de l’histoire : les tableaux de bord ont assuré l’essentiel.

C’est la première fois qu’un international français manque deux pénaltys lors de deux matchs consécutifs

PNG - 5.3 ko

Antoine Griezmann n’est pas le premier à manquer plusieurs pénaltys en sélection : avant lui, Karim Benzema (Suisse et Suède en 2014) et Paul Nicolas (Suisse en 1923 et Autriche en 1925) en avaient aussi manqué deux à la suite, mais avec plusieurs matchs dans l’intervalle, alors que Griezmann a échoué deux fois coup sur coup contre l’Albanie puis Andorre, à trois jours d’écart. C’est une première. S’il en manque un troisième (après en avoir réussi sept d’affilée entre 2016 et 2018), l’attaquant de Barcelone égalera un certain Jean-Pierre Papin, qui en avait manqué trois contre l’Autriche en 1992, la Russie en 1993 et l’Australie en 1994. Mais il en avait marqué un entre le deuxième et le troisième, et Eric Cantona en avait aussi transformé un entre le premier et le deuxième. JPP, qui en a inscrit 5 en 8 tentatives, n’en a donc jamais manqué deux d’affilée.

Voir le tableau des pénaltys

Le sélectionneur : Deschamps fait mieux que Henry et Lloris

PNG - 5.8 ko

L’international français à avoir le plus souvent joué au Stade de France est Thierry Henry (42 fois), devant Hugo Lloris et Lilian Thuram (40). Mais Didier Deschamps a fait encore mieux, si on cumule ses 14 matchs en tant que joueur (entre janvier 1998 et septembre 2000) et ses 33 comme sélectionneur depuis septembre 2012. 33+14=47, autant dire que Hugo Lloris, qui l’a déjà dépassé au nombre de sélections ou au capitanat, n’y arrivera sans doute jamais si sa carrière s’arrête avec celle du mandat de son sélectionneur.

En 14 matchs sur la pelouse, Deschamps en a gagné 10 pour 3 nuls et une seule défaite, contre la Russie en juin 1999 (2-3). En 33 matchs sur le banc, il en a gagné 25 pour 8 défaites dont deux en compétition (Espagne 2013 et Portugal 2016).

Voir le tableau des sélectionneurs

Le score : sixième 3-0 depuis 2012

PNG - 8.7 ko

Le 3-0 est un score qui plaît bien à Didier Deschamps depuis le 12 juillet 1998. Avec les Bleus, c’est la sixième fois qu’il remporte un match sur ce score depuis août 2012. Le précédent date de juin 2016 contre l’Ecosse à Metz. Auparavant il y en avait eu deux en 2014 (Arménie et Honduras) et deux autres en 2013 (Ukraine et Finlande).

Au Stade de France, c’est la huitième fois que les Bleus l’emportent ainsi. France-Brésil était la première en 1998, suivi de la Croatie en 1999, la Yougoslavie en 2002, Israël en 2003, l’Albanie en 2011, l’Ukraine et la Finlande en 2013 et donc Andorre en 2019.

Au total, depuis 1904, c’est la 35e fois que l’équipe de France s’impose 3-0, un score très rare avant guerre puisqu’il n’y en a eu que trois (Hongrie 1929, Belgique 1933 et 1936).

Voir la matrice des scores

L’arbitre : Mykola Balakin, 519e

PNG - 5.5 ko

C’est la première fois que Mykola Balakin est au sifflet pour un match de l’équipe de France. Celle-ci croise très rarement des arbitres ukrainiens : le seul précédent remonte à mars 1998 avec Igor Yarmenchuk pour un Russie-France à Moscou (perdu 0-1).

Voir le tableau des arbitres

L’indice de renouvellement :4/11

JPEG - 27 ko

Contrairement à juin dernier où Didier Deschamps avait fait sept changements entre les matchs contre la Turquie et à Andorre, la rotation s’est limitée à quatre mardi soir : Ikoné, Sissoko, Dubois et Digne sont entrés, Matuidi, Lemar, Pavard et Hernandez sont sortis. Il n’y avait que cinq champions du monde au coup d’envoi, sept sur l’ensemble du match avec les entrées de Fekir et de Lemar.

L’adversaire : Andorre toujours blindé

PNG - 5.6 ko

Les joueurs de la principauté auront donc rencontré deux fois les Bleus au Stade de France, à chaque fois quelques mois après que ces derniers soient devenus champions du monde (autant dire qu’ils reviennent quand ils veulent, en 2023 par exemple). Mais ils auront fait preuve d’une belle résistance, puisqu’ils n’ont concédé que 14 buts en 5 matchs, et jamais plus de quatre à la fois.

Voir le tableau des adversaires

Le gardien : Lloris égale Barthez aux clean sheets

PNG - 5.4 ko

En restant invaincu contre Andorre, Hugo Lloris atteint désormais les 51 clean sheets (matchs sans but encaissé). C’est autant que Fabien Barthez, sauf que ce dernier y était parvenu à sa 86e sélection, contre le Portugal en juillet 2006 en demi-finale de la Coupe du monde.

Voir le tableau des gardiens

Le buteur : Clément Lenglet 341e

PNG - 8.3 ko

A défaut d’offrir du spectacle, les France-Andorre sont l’occasion de découvrir de nouveaux buteurs. Il y en avait eu trois à l’aller en juin (Thauvin, Ben Yedder et Zouma), il y en a eu un autre au retour : Clément Lenglet est donc le 341e buteur de l’histoire de l’équipe de France. Quant à Kingsley Coman, il rejoint (et dépasse à la moyenne) ses coéquipiers à 4 buts que sont Thomas Lemar, Samuel Umtiti et Raphaël Varane.

Joueur Buts + Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
3 Olivier Giroud 36 0 93 0,39 0 1 6 1
8 Antoine Griezmann 29 0 74 0,39 1 7 4 0
88 Kingsley Coman 4 +1  19 0,21 0 0 1 0
90 Thomas Lemar 4 0 20 0,20 0 0 1 0
96 Samuel Umtiti 4 0 31 0,13 0 0 0 0
103 Raphaël Varane 4 0 60 0,07 0 0 0 0
147 Wissam Ben Yedder 2 +1 5 0,40 0 0 0 0
185 Nabil Fekir 2 0 23 0,09 0 0 0 0
195 Moussa Sissoko 2 0 59 0,03 0 0 0 0
212 Jonathan Ikoné 1 2 0,50 0 0 0 0
224 Clément Lenglet 1 +1 3 0,33 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Le joueur : Varane rejoint Fernandez

PNG - 5.5 ko

Raphaël Varane a fêté sa 60e sélection contre Andorre, autant que Luis Fernandez. Il aurait même pu marquer sans un bel arrêt de Gomes sur une frappe lointaine en première mi-temps. Ses stats tombent rond avec 40 victoires pour 10 nuls et 10 défaites. Lenglet et Dubois poursuivent leur sans-faute en sélection (3 matchs, 3 victoires) alors que le temps de jeu de Nabil Fekir est toujours aussi faible (413 minutes en 23 sélections, dont seulement deux titularisations !).

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
4 Hugo Lloris 114 10239 100% 67 25 22 0
10 Olivier Giroud 93 5289 68% 60 14 19 36
23 Antoine Griezmann 74 5249 82% 52 11 11 29
34 Raphaël Varane 60 5161 98% 40 10 10 4
36 Moussa Sissoko 59 2911 47% 38 9 12 2
115 Lucas Digne 27 1652 59% 17 6 4 0
140 Nabil Fekir 23 413 9% 15 5 3 2
169 Thomas Lemar 20 909 40% 12 5 3 4
174 Kingsley Coman 19 981 47% 14 2 3 4
198 Corentin Tolisso 17 984 65% 13 3 1 0
459 Wissam Ben Yedder 5 171 20% 3 0 2 2
506 Clément Lenglet 3 270 100% 3 0 0 1
554 Léo Dubois 3 225 67% 3 0 0 0
663 Jonathan Ikoné 2 76 50% 2 0 0 1
Voir le tableau des joueurs

La feuille de match

PNG - 5.9 ko

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[852] France 3-0 Andorre

Qualifications Euro 2020
10 septembre 2019, 20h45 - Saint-Denis, Stade de France, 55 000 spectateurs.
arbitre : Mykola Balakin (Ukraine)
sélectionneur : Didier Deschamps - 96e match, 50 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE
JPEG - 60.5 ko
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 18’ Kingsley Coman Jonathan Ikoné
2-0 52’ Clément Lenglet Antoine Griezmann
2-0 90’+1 Wissam Ben Yedder
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
 1  Hugo Lloris  90      114  32 Tottenham
 13  Léo Dubois  90      3 24  Lyon
 4  Raphaël Varane  90      60  26   Real Madrid
 19  Clément Lenglet  90  3  24  FC Barcelone
 3  Lucas Digne  90       27  26   Everton
 17  Moussa Sissoko  90      59  30  Tottenham
12  Corentin Tolisso 90       17  25  Bayern Munich
 11  Kingsley Coman  85      19  23   Bayern Munich
 18  Nabil Fekir   5    22   26  Betis Séville
 22  Jonathan Ikoné  63      2  21  Lille
 8  Thomas Lemar  27      20  23   Atlético Madrid
 7 Antoine Griezmann  90      73 28 FC Barcelone
 9  Olivier Giroud   72      93  32   Chelsea
 10 Wissam Ben Yedder  18    5  29  AS Monaco
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
 16  Alphonse Aréola  3 26 Real Madrid
23 Mike Maignan 0 24 Lille
2 Benjamin Pavard   23 23 Bayern Munich
21  Lucas Hernandez   16  23  Bayern Munich
 20  Kurt Zouma   5  24 Chelsea
14  Blaise Matuidi   82  32  Juventus
 6  Mattéo Guendouzi  0   20   Arsenal
 15  Steven Nzonzi 14   30   Galatasaray

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ


 

Dernier livre paru

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité