Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 802 après France-Cameroun (3-2)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 802 après France-Cameroun (3-2)

Publié le 31 mai 2016, mis à jour le 19 décembre 2016

La quinzième victoire des Bleus contre une sélection africaine, le quinzième but d’Olivier Giroud, le quatrième match consécutif avec deux buts encaissés et le cinquantième brassard de Lloris : des tableaux de bord à la nantaise.

Le zoom : France 15, Afrique 3

Ce 802e match de l’équipe de France n’est que le 24e disputé contre une sélection africaine. C’est vraiment bien peu, même si on tient compte du fait que le premier de la série date de moins de quarante ans, en mai 1978 contre la Tunisie à Villeneuve d’Ascq [1].

L’Afrique n’est pas le seul continent à être mal loti parmi les adversaires des Bleus : les sélections asiatiques n’ont été rencontrées que quinze fois, et celles issues de l’Océanie cinq fois. L’Europe se taille évidemment la part du lion, avec 691 confrontations, soit 86% du total.

Si on regarde maintenant la répartition par adversaires plutôt que par matches joués, la part de l’Afrique remonte à 12% du total (10 équipes) et l’Europe est moins hégémonique avec 61% du total. Rappelons que la FIFA compte 211 équipes nationales, et que les Bleus en ont rencontré 83. Il reste de la marge.

PNG - 36.6 ko

Le Cameroun a été rencontré trois fois. C’est moins que le Maroc (cinq), la Tunisie et l’Afrique du Sud (quatre). Les trois défaites ont été concédées contre le Sénégal en 2002, le Nigéria en 2009 et l’Afrique du Sud en 2014. Il y a également eu six matches nuls (contre le Maroc et la Tunisie deux fois, face au Cameroun et à l’Afrique du Sud) et quinze victoires. C’est d’ailleurs le premier 3-2 de la France contre une sélection africaine.

PNG - 216.9 ko

Enfin, sur ces 24 matches, on notera que six seulement se sont joués sur le continent africain : deux au Maroc (à Casablanca en 1998 et 2000), deux en Tunisie (à Radès en 2002 et 2010) et deux en Afrique du Sud (à Johannesbourg en 2000 et à Bloemfontein en 2010). Deux autres ont eu lieu au Brésil (à Maceio en 1972 contre l’Afrique et à Brasilia en 2014 contre le Nigéria), un en Corée du Sud (à Séoul contre le Sénégal en 2002) et un en Allemagne (à Cologne contre le Togo en 2006).

Laurent Koscielny dans le top 100

Avec 28 sélections, le défenseur d’Arsenal entre dans les cent premiers joueurs du tableau, d’où il chasse Mamadou Sakho. Plus haut, Patrice Evra rejoint Michel Platini avec 72 sélections et intègrera le top 20 très bientôt. Olivier Giroud a quant à lui dépassé Alain Giresse avec ses 48 capes.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
19 Hugo Lloris 74 6609 100% 36 21 16 0 50
21 Patrice Evra 72 5933 94% 39 19 13 0 5
34 Bacary Sagna 56 4515 89% 28 14 13 0 0
46 Olivier Giroud 48 2186 52% 27 7 13 15 0
53 Yohan Cabaye 45 2722 80% 26 9 9 4 1
57 Blaise Matuidi 43 2898 84% 26 6 10 8 5
74 Moussa Sissoko 37 1737 46% 22 6 8 1 0
82 Lassana Diarra 34 2630 82% 19 7 7 0 0
96 Paul Pogba 30 2239 83% 20 4 5 5 0
100 Laurent Koscielny 28 2272 89% 13 5 9 0 0
104 Adil Rami 27 2285 89% 14 6 6 1 0
114 André-Pierre Gignac 26 1086 42% 13 7 5 7 0
172 Dimitri Payet 18 893 56% 10 2 5 3 0
484 Kingsley Coman 4 187 25% 2 0 1 1 0
Voir le tableau des joueurs

Olivier Giroud aux portes du top 20

En marquant à Nantes son quinzième but en Bleu, l’avant-centre d’Arsenal rejoint au classement des buteurs Eugène Maës, Hervé Revelli et Dominique Rocheteau. Mais sa moyenne n’est supérieure qu’à celle de l’Ange vert, ce qui ne lui permet pas encore d’intégrer le top 20. Ce sera pour la prochaine fois. Blaise Matuidi continue quant à lui d’étonner par sa facilité à cadrer ses frappes dans des positions improbables. Il est entré dans le top 50 et a dépassé Mathieu Valbuena et Christophe Dugarry, rien que ça. Franck Sauzée et Florent Malouda sont déjà dans le collimateur... Enfin, Dimitri Payet vient de réussir son deuxième coup franc direct d’affilée. Il est désormais l’un des six joueurs français à avoir marqué plusieurs fois de la sorte en sélection, à hauteur de Genghini et Zidane (2), derrière Bereta et Sauzée (3) et bien sûr Platini (11).

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
21 Olivier Giroud 15 +1 48 0,31 0 0 3 0
43 Blaise Matuidi 8 +1 43 0,19 0 0 2 0
49 André-Pierre Gignac 7 0 26 0,27 0 1 1 0
72 Paul Pogba 5 0 30 0,17 0 0 0 0
119 Dimitri Payet 3 +1 18 0,17 2 0 0 0
213 N’Golo Kanté 1 0 3 0,33 0 0 0 0
226 Kingsley Coman 1 0 4 0,25 0 0 0 0
313 Adil Rami 1 0 27 0,04 0 0 0 0
319 Moussa Sissoko 1 0 37 0,03 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Nantes, bilan presque parfait

Les Bleus devraient venir plus souvent sur les bords de l’Erdre. En neuf visites, ils comptent huit victoires (dont l’immense France-Belgique 1984) et un seul nul, face aux Belges en 1967. Nantes est désormais la deuxième ville hôte hors région parisienne, après Marseille (14) et devant Lyon et Lens (8).

Voir le tableau des villes

Opération portes ouvertes, quatrième

L’équipe de France a donc encaissé deux buts pour la quatrième fois d’affilée. Il faut remonter à 2008 pour trouver trace d’une série pareille, en pire : les Bleus avaient perdu contre les Pays-Bas (1-4) et l’Italie (0-2) à l’Euro avant de gagner en Suède (3-2) et de s’incliner en Autriche (1-3). Ils avaient ensuite encaissé un but contre la Serbie (2-1), deux face à la Roumanie (2-2) et encore un contre la Tunisie (3-1).

Plus récemment, en 2010, les joueurs de Domenech puis de Blanc avaient enchaîné un 0-2 contre le Mexique, un 1-2 face à l’Afrique du Sud, un 1-2 en Norvège et un 0-1 à domicile contre la Biélorussie.

Voir le tableau des matches

Le résumé

 


 

La feuille de match

PNG - 57 ko

[1Si l’on exclut la sélection d’Afrique rencontrée en 1972.

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 4