En attendant l’Euro : ceux qui ne l’ont jamais joué

Publié le 14 janvier 2016, mis à jour le 2 mars 2016

PNG - 21.7 koDe Marius Trésor à Yoann Gourcuff en passant par Alain Boghossian et Djibril Cissé, petit tour d’horizon des grands noms qui ont manqué l’Euro pour blessure ou mise à l’écart au dernier moment.

Depuis 1980 et la création d’un vrai tournoi final, l’équipe de France a participé à sept Euros. Moins coté que la Coupe du monde, le championnat d’Europe des nations aura échappé à quelques grands noms du foot français.

Le bout du chemin

Marius Trésor (34 ans en 1984) joue son dernier match international en novembre 1983 contre la Yougoslavie. Il est alors le recordman des sélections en équipe de France (65). Mais une opération du dos met fin à sa carrière. Yvon Le Roux en profite pour se faire une place dans la défense des Bleus.

JPEG - 64.3 ko

Blessés au plus mauvais moment

José Touré (23 ans en 1984), qui débute avec les A au printemps 1983, semble avoir gagné sa place dans le groupe contre l’Angleterre en février, mais il se blesse en mars et doit déclarer forfait pour l’Euro. Il reviendra pour les JO de Los Angeles et deviendra champion olympique.

JPEG - 63 ko

Bernard Pardo (31 ans en 1992) espérait que l’Euro devienne l’apothéose de sa carrière alors qu’il était titulaire chez les Bleus de Platini. Il se blesse à l’entraînement (rupture des ligaments croisés) quelques jours avant le quart de finale retour contre le Milan AC en mars 1991. Carrière internationale terminée.

Amara Simba (31 ans en 1992) est révélé sur le tard en sélection, il est dans la liste pour la Suède mais se fracture le péroné à l’entraînement le lendemain. Remplacé par Fabrice Divert.

Alain Boghossian (31 ans en 2002) victime d’une rupture du ligament du genou, c’est avec Stéphane Guivarc’h l’un des deux finalistes du 12 juillet qui ne soit pas à l’Euro. Il reviendra pour la coupe du monde 2002 mais il ne jouera pas.

JPEG - 59.4 ko

Ludovic Giuly (27 ans en 2004) se blesse aux adducteurs en finale de la Ligue des Champions avec Monaco contre Porto, et déclare forfait pour l’Euro. Il ne jouera pas le Mondial 2006.

Loïc Rémy (25 ans en 2012) se blesse à la cuisse gauche en championnat avec l’OM, forfait pour l’Euro 2012 alors qu’il était dans la pré-liste de Laurent Blanc. Dans le groupe pour le Mondial 2014 au Brésil.

Avant l’heure, c’est pas l’heure

Yannick Stopyra (23 ans en 1984) honore sa première sélection en 1980, est écarté à l’automne 1983 et revient un an plus tard et jouera le Mundial 1986 au Mexique.

JPEG - 55.2 ko

Philippe Vercruysse (22 ans en 1984) débute en Bleu au printemps 1983 mais ne revient que trois ans plus tard. Il est remplaçant au Mundial 1986.

O rage, ô des Espoirs...

Djibril Cissé (22 ans en 2004) : suspendu 5 matches par l’UEFA (puis 4 par le TAS) suite à une expulsion houleuse contre le Portugal en novembre 2003 en Espoirs. En 2008, il perd sa place au profit de Gomis lors du dernier match de préparation avant la proclamation de la liste.

JPEG - 51 ko

Exit les beaux gosses

David Ginola (29 ans) en 1996 : il se blesse à la cuisse juste avant Roumanie-France de novembre 1995, match déterminant s’il en est. Aimé Jacquet ne l’appelle plus en Bleu malgré une saison brillante à Newcastle, et il manque l’Euro en Angleterre.

JPEG - 49.9 ko

Yoann Gourcuff (25 ans en 2012) : après un transfert raté à Lyon, il accumule les blessures, peine à retrouver sa place en sélection. Il est tout de même convoqué dans une liste élargie par Laurent Blanc en mai 2012, puis écarté de la liste des 23 après une prestation décevante contre l’Islande.

JPEG - 37 ko

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité