20(faits autour du)20

Publié le 22 mai 2020, mis à jour le 7 juin 2020 - Hugo Colombari

20 statistiques, faits ou données autour du nombre 20 dans l’histoire des Bleus : vingtième match, but, victoire ou défaite, le numéro 20, 20 ans, meilleure ou pire série de 20 matchs, la 20ème minute...

Il n’y a pas besoin d’être devin pour savoir que 2020 ne restera pas comme une grande année en terme de football. Cependant, il ne serait pas vain de s’intéresser à sa moitié dédoublée, le 20, et notamment en ce qui concerne le vainqueur de la vingt-et-unième Coupe du monde, la nation du vin évidemment.

1 – Le 20e match de l’équipe de France

Il s’agit de la rencontre amicale France-Italie disputé à Saint-Ouen le 9 avril 1911, qui s’est clôturée par une égalité deux buts partout. Âgé de 20 ans, Eugène Maës signe un doublé et marque ainsi ses premiers buts lors de sa troisième sélection. Avec un total de quinze réalisations, il resta le meilleur buteur de la sélection jusqu’en 1928.

2 – La 20e défaite

La vingtième défaite de l’équipe de France arrive rapidement, puisqu’il s’agit du Luxembourg-France (5-4) du 8 février 1914, soit seulement le 33e match officiel des Bleus. L’équipe de France n’a jamais plus perdu face au Luxembourg, qu’elle a même battu 17 fois consécutives à partir de 1934 avant de signer un triste 0-0 le 3 septembre 2017.

3 – La 20e victoire

Bien plus tardive, la vingtième victoire de l’équipe de France est signée le 25 avril 1926 contre la Suisse (1-0) à l’occasion du 69e match de son histoire.

Le Miroir des Sports du 28 avril 1926 sur Gallica


4 – Le 20e match nul

Si la première rencontre des Bleus s’est soldée par un match nul 3-3 face à la Belgique en 1904, ce résultat ne représente pas la tendance de l’époque, qui n’était clairement pas aux égalités. Il faut attendre le 9 octobre 1949 et le 183e match de l’équipe de France pour atteindre le 20e match nul, 1-1 contre la Yougoslavie en qualification pour la Coupe du monde 1950.

5 – Le 20e but marqué

Bien qu’à l’époque le nombre de buts marqués était plus important qu’aujourd’hui, l’équipe de France a mis 21 matchs à atteindre le total de 20 buts inscrits. Ceci grâce à Eugène Maës le 23 avril 1911 qui marqua le but du 2-5 (score final) pour la France contre la Suisse.

6 – Le 20e but encaissé

Représentatif des débuts compliqués de l’équipe de France, le vingtième but fut encaissé au cours de son cinquième match seulement. Il s’agit du cinquième but de l’Angleterre inscrit par Stanley Harris le 1er novembre 1906 au cours d’une partie où les Bleus en encaisseront quinze.

7 – 1920

L’année 1920 fut marquée par les Jeux Olympiques d’Anvers (Belgique) et son tournoi de football, auquel participa l’équipe de France. Qualifiés directement pour les quarts de finale après l’abandon de la Suisse, les Français éliminent les Italiens 3-1 avant de perdre en demie face à la Tchécoslovaquie (1-4). Ses joueurs ayant déjà quitté la Belgique, l’équipe de France déclare forfait pour la petite finale.

8 – Le 20e adversaire

Les premiers matchs de l’équipe de France ont été disputés contre un nombre réduit de nations, essentiellement la Belgique, la Suisse et l’Angleterre. La vingtième affiche inédite des Bleus n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit du tout premier match de l’histoire de la Coupe du monde, à savoir France-Mexique (4-1) le 13 juillet 1930.

Embed from Getty Images

L’équipe de France avant son match de Coupe du monde face au Mexique à Montevideo (Uruguay)


9 – La 20e compétition internationale

Après quatre Jeux Olympiques, neuf Coupes du monde et cinq Championnats d’Europe, en 2000 l’équipe de France dispute aux Pays-Bas et en Belgique sa 20e compétition internationale à l’occasion du championnat d’Europe qu’elle remportera le 2 juillet de la dernière année du vingtième siècle.

10 – Le numéro 20

David Trezeguet est certainement le numéro 20 le plus emblématique de l’équipe de France, numéro qu’il a porté durant les cinq phases finales qu’il a disputées, de la Coupe du monde de 1998 à celle de 2006. Avec 71 sélections et 34 buts inscrits, il figure parmi les plus grands attaquants de l’histoire des Bleus.

Embed from Getty Images


11 – La plus mauvaise série de 20 matchs consécutifs

Sans surprise, la plus mauvaise période de l’équipe de France remonte à ses tout débuts. En effet, entre son 3e match (contre la Belgique le 7 juillet 1905) et son 22e (face à la Belgique le 30 avril 1911), l’équipe de France enregistre seulement deux victoires et un nul pour dix-sept défaites. En 20 matchs, 129 buts ont été encaissés contre 17 inscrits, soit un différentiel de -112.

12 – La meilleure série de 20 matchs consécutifs

La période la plus faste de l’équipe de France est bien plus récente puisqu’elle survient entre 2002 et 2004. Plus précisément entre la victoire contre Chypre (2-1) le 7 septembre 2002 et le match nul face aux Pays-Bas (0-0) le 31 mars 2004. Sur cet intervalle l’équipe de France gagna 18 fois, fit un match nul, perdit une seule fois et remporta la Coupe des confédérations 2003.

13 – 20e minute

Le 7 septembre 2012, aux alentours de 20h50 à Helsinki, Abou Diaby marque le seul but du match, le seul de sa carrière en Bleu qui prend fin vers 22h15 le soir même. Grâce à ce but à la 20e minute, la France s’impose face à la Finlande et lance sa campagne de qualification pour le Mondial 2014.

14 – 20 ans dorés

En 116 ans d’existence, l’équipe de France a joué huit finales de compétitions internationales, remportant six d’entre elles. A l’exception de l’Euro 1984, toutes ces finales ont été jouées sur un intervalle de 20 ans, entre juillet 1998 et juillet 2018. Sur cette période, la France est la deuxième meilleure nation au monde en termes de palmarès (cinq titres et deux finales), juste derrière le Brésil (sept titres et une finale).

15 – 20 stades

L’équipe de France a joué dans une trentaine de villes différentes sur son territoire. Voici à quoi ressemblerait un championnat à 20 équipes représentatif des villes visitées par les Bleus : PSG, Racing Club de France, Marseille, Nantes, Lyon, Lens, Red Star, Saint-Etienne, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lille, Nice, Metz, Rennes, Strasbourg, Guingamp, Auxerre, Le Havre et Reims. Ces 20 clubs ont accueilli au total 323 matchs de l’équipe de France.

16 – Le 20e joueur le plus capé

Au classement des joueurs comptant le plus de sélections, à la vingtième place se situe Florent Malouda, ayant représenté 80 fois les Tricolores entre 2004 et 2012. Son pénalty vicieusement obtenu en finale de la Coupe du monde 2006 face à l’Italie, transformé par Zinédine Zidane, aurait pu permettre aux Bleus de décrocher une deuxième étoile douze ans plus tôt.

17 – Le 20e meilleur buteur

L’équipe de France compte à ce jour 342 buteurs différents et parmi ceux-ci, le défenseur le plus prolifique en termes de but se trouve être le vingtième du classement, à savoir Laurent Blanc. « Le Président » a en effet marqué 16 fois en 97 matchs, dont le but en or contre le Paraguay en huitième de finale de la Coupe du monde 1998 à Lens.


 

18 – Le 20e gardien le plus capé

Avec ses 12 sélections, Ulrich Ramé est vingtième au classement des gardiens ayant joués le plus de match en équipe de France. International de 1999 à 2003 et dans l’ombre de Fabien Barthez, il n’est que troisième gardien lors de l’Euro 2000 et le deuxième pour la Coupe du monde 2002. Il ne joua que trois matchs de phase finale, durant la Coupe des confédérations 2001, dont la finale face au Japon (1-0).

19 – Le meilleur Bleu à 20 ans

En termes de statistiques, à l’âge de 20 ans personne n’a fait mieux que Kylian Mbappé en équipe de France. Au 20 décembre 2018, date de son vingtième anniversaire, l’attaquant parisien comptait déjà 28 sélections et 10 buts inscrits sous le maillot bleu. Il s’agit également du seul joueur français à avoir été champion du monde avant ses 20 ans.

20 – Les années avec un différentiel de but supérieur à 20

Sur les 110 années où l’équipe de France a joué au moins un match (à savoir toutes depuis 1904 exceptées les années de guerre et 2020), plus de la moitié, 66 précisément, aboutissent à une différence positive entre buts inscrits et buts encaissés. A huit reprises ce différentiel a été supérieur à 20 : en 2006 et 2019 (21), 2001 et 2016 (22), 1984 (23), 2000 (24), 2014 (27) et 2003 (34).

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité