Antoine Griezmann

Né le 21 mars 1991 à Mâcon, il part en Espagne à 14 ans et devient professionnel au Real Sociedad de San Sebastian, avant d’être transféré à l’Atlético de Madrid en 2014. Son arrivée chez les Bleus a coïncidé, au jour près, avec le dernier match de Franck Ribéry. Petit gabarit mais gros volume de jeu, Antoine Griezmann débute sur le côté droit puis s’installe dans l’axe derrière l’avant-centre. Il explose lors de l’Euro 2016, qu’il termine meilleur buteur et meilleur joueur, avant de passer au cran au-dessus en 2018 en remportant en trois mois la Ligue Europa, la Coupe du monde et la Supercoupe d’Europe. Si son transfert à Barcelone en 2019 est un échec, il devient centenaire en sélection en octobre 2021, le jour-même où il remporte la Ligue des Nations.

Kylian, il faut apprendre à perdre une finale !

Publié le 28 avril 2019 - Bruno Colombari

Pour la deuxième fois de sa carrière, Kylian Mbappé a perdu une finale, en Coupe de France contre Rennes, carton rouge à l’appui. Avant lui, Kopa, Platini, Zidane et Griezmann ont aussi échoué sur la dernière marche. Et ils s’en sont remis.

Leur Ballon d’or était collectif, le 15 juillet 2018

Publié le 4 décembre 2018 - Bruno Colombari

C’est finalement Luka Modric qui a obtenu le Ballon d’or 2018, Antoine Griezmann finissant encore troisième, comme en 2016, juste devant Kylian Mbappé et derrière l’indéboulonnable Ronaldo. Mais le trophée qu’ils ont partagé à 23 il y a cinq mois a bien plus de valeur.

Tableaux de bord 843 après France-Allemagne

Publié le 17 octobre 2018 - Bruno Colombari

Benjamin Pavard et Milorad Mazic toujours mascottes des Bleus, le premier France-Allemagne en compétition à Saint-Denis et le septième pénalty d’Antoine Griezmann : les tableaux de bord se sont ressaisis à la mi-temps, eux aussi.

Tableaux de bord 839 après France-Croatie

Publié le 16 juillet 2018 - Bruno Colombari

Le troisième pénalty mondial de Griezmann, le quatrième 4-2 en finale de Coupe du monde, Mbappé qui rejoint Kopa et Rocheteau et Lloris qui dépasse Platini (au temps de jeu) : les tableaux de bord valent bien deux étoiles, eux aussi.