Gardiens de but

Ils n’ont pas le même maillot, mais ils ont la même passion : jamais l’équipe de France n’a été titrée sans un très grand gardien, que ce soit Joël Bats, Fabien Barthez ou Hugo Lloris. Mais il y en a beaucoup d’autres qui ont vécu des histoires étonnantes, souvent drôles, parfois tragiques.

François Remetter : c’était le doyen des Bleus

Publié le 3 octobre 2022 - Pierre Cazal

Le gardien titulaire de l’équipe de France au départ de la Coupe du monde 1958 a été aussi champion du monde militaire 1949, puis a accompagné les Bleus en Argentine en tant que représentant d’Adidas. il vient de mourir à 94 ans et 55 jours, alors qu’il était le doyen des Bleus.

Quand un gardien en remplace un autre

Publié le 23 septembre 2022 - Bruno Colombari

Blessure, expulsion, rotation de l’effectif ou train à prendre : il y a plein de raisons qui peuvent contraindre un gardien de but à quitter le terrain en cours de match. Même si ce n’est pas arrivé souvent en équipe de France.

Gardiens de but de l’équipe de France : chronologie du poste

Publié le 10 décembre 2021 - Bruno Colombari

Longtemps délaissé, peu valorisé, le poste de portier des Bleus n’a été vraiment déterminant qu’à l’arrivée de Joël Bats en 1983. Depuis, sept nouveaux gardiens comptent plus de 30 sélections alors qu’ils n’étaient que deux lors des huit premières décennies.

Jean-Paul Bertrand-Demanes, comme un géant

Publié le 15 septembre 2021 - Richard Coudrais

Jean-Paul Bertrand-Demanes fut le gardien titulaire de l’équipe de France pendant la Coupe du monde 1978 jusqu’à ce qu’une chute contre le poteau mette fin à sa carrière internationale. Il compte 11 sélections faites de haut de de bas.