Accueil > Un nom sur un maillot > Eugène, Just, Michel, Thierry et les autres : histoire des meilleurs (...)

télécharger l'article au format PDF

Eugène, Just, Michel, Thierry et les autres : histoire des meilleurs buteurs

Publié le 17 mars 2012, mis à jour le 4 novembre 2016

Ils sont six à peine à se partager un siècle de records de buts en sélection. Maës, Paul et Jean Nicolas, Fontaine, Platini et Henry se transmettent le flambeau depuis 1912. Mais les 51 buts de Titi ne sont pas près d’être dépassés.

Contrairement au record de sélections, partagés par dix joueurs depuis 1928 (en partant de Raymond Dubly, le premier à avoir dépassé les 30 sélections en 1928 [1]), le record de buts a une espérance de vie relativement longue : en un siècle, depuis qu’Eugène Maës a été le premier à franchir la barre des cinq buts en 1912, ils ne sont que six à se l’être partagé. Et il a fallu au moins dix ans pour qu’il soit amélioré, en réalité la plupart du temps beaucoup plus : 16 ans entre Maës et Paul Nicolas, 10 ans entre Paul et son homonyme Jean, plus de 21 ans entre ce dernier et Just Fontaine, près de 25 ans entre le buteur de 1958 et Platini, et encore 25 ans entre l’ex-président de l’UEFA et Thierry Henry.

PNG - 22.8 ko
Pour chaque joueur sont indiqués l’intervalle de temps entre le moment où il a dépassé le record précédent et le moment où son propre record a été dépassé.

Autre caractéristique du record de buts, s’il dure généralement longtemps, il franchit à chaque fois des paliers conséquents, de l’ordre de dix unités : Maës améliore le total d’André François de +12, Paul Nicolas de +5, Just Fontaine de +9, Michel Platini de +11 et Thierry Henry de +10. Une exception : Jean Nicolas ne dépasse le record de Paul Nicolas que d’une unité seulement en 1938.

Parmi les anecdotes de l’histoire de ce record, Paul Nicolas est mort d’un accident de voiture la même année (1959) que l’avènement du nouveau recordman de buts, Just Fontaine qui dépassa en novembre les 21 buts de Jean Nicolas.

Un triplé pour faire tomber le record de Fontaine

D’ailleurs, il faudra attendre 1993 [2] pour que la fédération française porte le total de buts de Fontaine de 27 à 30 : sa première sélection le 17 décembre 1953, où il marqua trois buts face au Luxembourg (8-0), était au sein de l’équipe de France Espoirs. Mais comme il s’agissait d’un match de compétition (qualificatif pour la coupe du monde 1954), il a été décidé d’en faire un match officiel, retardant rétrospectivement de quelques jours la chute du record par Michel Platini lors de l’Euro 84, au cours d’un incroyable triplé (gauche, tête plongeante, coup-franc du droit, le tout en 17 minutes chrono) face à la Yougoslavie à Saint-Etienne.
 


 
Le hasard a aussi voulu que le tout dernier but de Michel Platini avec les Bleus ait été inscrit le jour-même de ses trente-et-un ans, à Guadalajara contre le Brésil le 21 juin 1986.

Enfin, on peut remarquer que Thierry Henry a battu le record de Platini [3] à l’endroit-même où celui-ci avait dans un premier temps battu (en fait égalé, avec 30 buts) celui de Fontaine, 23 ans plus tôt : le stade de la Beaujoire à Nantes le 17 octobre 2007.
 


 

Griezmann sera-t-il le prochain ?

Reste maintenant à savoir qui prendra la suite. Quand cet article a été publié initialement en mars 2012, le mieux placé parmi les internationaux actuels était Karim Benzema. Près de cinq ans plus tard, il a doublé son total de buts (27 contre 13) et de sélections (81 contre 42) mais il n’a plus été appelé depuis plus d’un an et tant que Didier Deschamps sera en poste, son avenir en Bleu semble bouché. Même s’il revient après 2018, ce qui n’est pas garanti, il aura alors plus de 30 ans et ce sera bien tard pour pouvoir rattraper Thierry Henry.

Derrière Benzema, il y a Olivier Giroud [4], mais le Gunner est désormais trentenaire et même s’il a mis les bouchées doubles depuis un an, il est beaucoup trop loin (21 buts). Antoine Griezmann ? Pourquoi pas, mais ça prendra du temps (14 buts à la fin octobre 2016), au minimum quatre ou cinq ans. Autrement dit, le record de Thierry Henry établi en 2009 devrait pouvoir tenir au moins jusqu’à l’horizon 2020.

JPEG - 32.9 ko

Et pour finir...

Merci à Matthieu Delahais pour ses statistiques sur les records de buts.

[1Pour plus de détails sur les records de sélections, lire l’article Jules, Etienne, Marius, Max et les autres

[2d’après le blog de Didier Braun, Une autre histoire du foot

[3En 2008, je m’étais amusé à imaginer ce que Platini pensait du record de Henry : Dix grands moments d’Henry par Platini

[4qui pour l’anecdote a dépassé en septembre le vieux record de Jean Nicolas, voir le Tableau des buteurs.



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 3