Accueil > Juste après le match > Le mois de juin commence bien

télécharger l'article au format PDF

Le mois de juin commence bien

Publié le 4 juin 2016, mis à jour le 11 décembre 2016

3-0 contre une équipe d’Ecosse ectoplasmique : les Bleus continuent leur opération sérénité à Metz, avec un Olivier Giroud encore décisif et un superbe N’Golo Kanté. Quant à la défense, elle n’a pas eu grand chose à faire.

Le résultat était-il prévisible ?

Battre une bien faible équipe d’Ecosse — à des années lumière de celle des années 80 qui brillait lors des premiers tours de coupe du monde — n’a rien d’exceptionnel. Le faire avec la manière, notamment en phase offensive, c’est bien. Et montrer une grosse envie de jouer, c’est encore mieux. Il n’y a qu’à se souvenir de l’épouvantable France-Chine de 2010, quelques jours avant le Mondial sud-africain, pour constater que ce n’a pas toujours été le cas. Après, il ne faut pas tirer trop de conclusions de ces matches de préparation, même quand les résultats et la manière sont au rendez-vous. En 2012, par exemple, ils avaient été excellents, mais la suite avait plutôt déçu.

L’équipe est-elle en progrès ?

On verra dans six jours contre la Roumanie qui devrait proposer une opposition plus consistante. En tout cas, les Bleus n’ont pas été affaiblis par l’absence d’un Lassana Diarra hors du coup, avantageusement remplacé par N’Golo Kanté. La défense, qui n’aura pas encaissé de but pour la première fois depuis la mi-novembre, se sera rassurée mais l’Ecosse y aura mis du sien. La première mi-temps aura en tout cas confirmé qu’en 2016, cette équipe aime démarrer ses matches pied au plancher, même si les six changements (contre trois face au Cameroun) ont un peu cassé le rythme après la pause.

Quels sont les joueurs en vue ?

N’Golo Kanté a été impressionnant de justesse technique et de présence dans un rôle qui n’est pourtant pas le sien. Il a certainement gagné sa place de titulaire car on voit mal Yohan Cabaye (plus utile devant) ou Morgan Schneiderlin (remplaçant à Manchester) lui faire de l’ombre. Kingsley Coman a aussi brillé devant, même si, comme Dimitri Payet, il a beaucoup bougé sur toute la largeur, embouteillant parfois l’axe du terrain. Il devra sans doute rendre sa place de titulaire à Antoine Griezmann, mais il mérite au moins d’entrer en jeu à chaque match.
Quand il s’applique sur ses centres, Bacary Sagna montre qu’il peut être très utile dans le couloir droit. Espérons que ce match le mette en confiance pour la suite. Enfin, Olivier Giroud a fait taire tous les Footix qui trouvaient malin de le siffler la semaine dernière. Très présent dans la surface, il a marqué un nouveau doublé et a fait souffrir la charnière centrale écossaise. Son premier triplé en Bleu n’est pas passé très loin, comme face au Danemark en octobre dernier.

Quels sont les joueurs en retrait ?

Difficile de reprocher quelque chose à l’un des 17 participants au match de Metz. En chipotant un peu, on remarquera qu’Antoine Griezmann et André-Pierre Gignac ont souffert de la comparaison avec les attaquants titulaires, et que leur entrée n’a pas apporté beaucoup de vitesse et de percussion devant. Le premier doit faire attention, car les belles prestations de Payet et Coman lors des deux matches de préparation ont haussé le niveau de concurrence.

Quelles sont les attentes pour le prochain match ?

Vendredi prochain au Stade de France, il faudra gagner pour entamer l’Euro sans pression, comme il y a deux ans contre le Honduras. D’autant plus que ce sera un match d’ouverture, et à domicile. On se souvient qu’il aura fallu une grosse demi-heure pour venir à bout de l’Afrique du Sud à Marseille en 1998, et que ce succès initial (3-0) avait dégagé la route vers les huitièmes de finale. S’ils mettent le même sérieux, la même détermination et le même plaisir à créer devant qu’ils l’ont fait contre l’Ecosse, la Roumanie ne devrait pas faire le poids. On disait déjà ça en 2008 juste avant que débute l’Euro en Suisse.



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 6