Tableaux de bord 884 après Croatie-France

Publié le 7 juin 2022 - Bruno Colombari

Une sélection formée exclusivement par des joueurs lancés par Deschamps et avec seulement deux champions du monde, Boubacar Kamara 99e Bleu (ou 64e, ou 925e), le 113e pénalty sifflé contre la France, le deuxième but de Rabiot : les tableaux de bord enchaînent.

PNG - 5.3 ko

C’est la première fois qu’il n’y a que deux champions du monde 2018 parmi les titulaires

L’équipe de France a joué 45 matchs depuis la finale de la Coupe du monde 2018. Logiquement, on peut penser que le nombre de champions du monde titulaires est parti d’un maximum en septembre 2018 (11 sur les 23 titrés à Moscou) et a diminué progressivement. C’est bien ce qui s’est passé, mais de façon linéaire. J’y reviendrai dans un prochain article, mais pour faire court, jamais jusqu’à ce mois de juin 2022 Didier Deschamps n’avait aligné aussi peu de champions du monde parmi ses titulaires : seul Benjamin Pavard et Presnel Kimpembe (qui avait très peu joué en Russie) ont commencé le match à Split, même s’ils ont été rejoints par Antoine Griezmann à l’heure de jeu.

La seule fois où il y avait eu moins de quatre champions du monde au coup d’envoi, c’était à Helsinki contre la Finlande en novembre 2021 : Hugo Lloris, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann. A l’inverse, il y en a eu onze à trois reprises : lors des premiers matchs après la Coupe du monde en septembre 2018 (Allemagne et Pays-Bas) et en octobre (Allemagne retour).

PNG - 5.5 ko

L’arbitre : Mario Guida (Italie)

Pour son deuxième match des Bleus au sifflet, l’Italien a eu plus de travail qu’en novembre 2021 en Finlande. Il a eu recours à la VAR pour valider le pénalty croate après avoir suivi son assistant qui avait signalé une position de hors-jeu antérieure à la faute de Clauss. Le contingent d’arbitres italien est le deuxième en nombre (49) derrière l’Angleterre, ainsi qu’en matchs dirigés (83, comme la Belgique, et toujours derrière les Anglais qui ont géré 119 rencontres).

PNG - 5.8 ko

Le sélectionneur : 11 sur 11 pour Deschamps

C’est la deuxième fois seulement depuis 1964 qu’un sélectionneur aligne une équipe composée de 11 titulaires qu’il a lui-même fait débuter. La première et unique jusqu’au match de Split, c’était le France-Bolivie de juin 2019 avec la composition suivante, sans Lloris ni Giroud : Aréola - Pavard, Varane, Umtiti, Digne - Ndombele, Pogba - Thauvin, Griezmann, Lemar - Mbappé. Mais parmi les trois remplaçants entrés en jeu, il y avait Blaise Matuidi, qui avait débuté avec Laurent Blanc.

Contre la Croatie à Split, non seulement les onze titulaires ont été lancés par Deschamps depuis 2012, mais aussi les trois remplaçants. Dans le groupe, seuls Karim Benzema et Hugo Lloris avaient débuté bien avant, respectivement en 2007 et 2008 sous les ordres de Raymond Domenech.

JPEG - 14.9 ko

L’adversaire : 113ème pénalty contre les Bleus

C’est la vingtième fois, depuis août 2012, que la défense française est sanctionné d’un tir aux onze mètres pour une faute commise dans la surface de réparation. La précédente tentative, signée du Suisse Ricardo Rodriguez, avait été repoussée par Hugo Lloris en juin 2021 à l’Euro. Celle d’Andrej Kramaric a battu Mike Maignan. C’est le 86e pénalty réussi par un adversaire des Bleus depuis 1904. Kramaric est le deuxième Croate a en transformer un, après Milan Rapaic en juin 2004 à l’Euro portugais, contre Fabien Barthez.

PNG - 5.6 ko

La Croatie, toujours pas de victoire

Décidément, il faut croire que le doublé hautement improbable de Lilian Thuram en juillet 1998 pour la première confrontation franco-croate de l’histoire définitivement marabouté la sélection à l’échiquier rouge et blanc. Elle a pourtant mené au score en 1998 donc (score final 1-2), en 2004 (2-1, puis 2-2) et en 2020 (1-0, puis 2-4). Elle a égalisé en 2018 (1-1, puis 2-4), en 2020 deux fois (2-2, puis 2–4 à l’aller, 1-1 puis 1-2 au retour) et encore en 2022. Mais pas moyen. Neuf matchs, six victoires françaises, trois nuls. Il ne reste plus que l’Islande à compter plus de matchs sans jamais gagner (15).

PNG - 7.5 ko

Le kit : le bleu intégral ne gagne plus

Cher à Raymond Domenech qui avait une vision monochromatique de la tenue de footballeur, le kit tout bleu lancé en 2020 n’a jamais perdu mais vient d’enchaîner son deuxième nul d’affilée après celui contre la Bosnie en septembre 2021. Lancé en 2005, il compte 35 victoires (dont celle en finale de la Coupe du monde 2018 contre la Croatie déjà) pour 12 nuls et 10 défaites. On le reverra, sans doute pour la dernière fois dans cette configuration, à Vienne contre l’Autriche vendredi.

JPEG - 139 ko

L’indice de renouvellement : 10/11

C’est suffisamment rare pour être souligné : entre les matchs contre le Danemark et face à la Croatie, Didier Deschamps a procédé à dix changements parmi les titulaires. Seul Aurélien Tchouaméni, neuf sélections, a débuté les deux fois. C’est une rotation très conséquente, qui était arrivé une seule fois depuis août 2012 : c’était le 14 novembre 2020 contre le Portugal à Lisbonne. Paul Pogba était le seul à avoir joué trois jours plus tôt contre la Finlande, où c’était une équipe bis qui avait été alignée. Au Portugal, 8 champions du monde ont débuté le match.

PNG - 8 ko

Le score : le onzième 1-1 de l’ère Deschamps

Si on enlève le tiret de séparation à 1-1, on obtient 11. C’est donc le nombre de fois où une équipe de France sous Deschamps a terminé le match sur ce score de parité, et la cinquième fois depuis mars 2021. C’est d’ailleurs le nul le plus fréquent (68 fois) devant le 0-0 (64) et le 2-2 (40). A noter quand même que les Bleus ont signé pas mois de 14 3-3, le dernier datant de juin 2021 contre la Suisse à l’Euro.

PNG - 8.3 ko

Le buteur : Adrien Rabiot, le gauche après la tête

Au coup d’envoi, le total de buts déjà marqués en bleu par les onze titulaires était équivalent à 8, un record depuis 2012. L’équivalent du nombre de pénalties inscrits par Antoine Griezmann. Et si ce dernier a joué la dernière demi-heure en tentant de mettre ses 42 réalisations dans la balance, c’est Adrien Rabiot qui a doublé son capital ouvert en novembre dernier contre le Kazakhstan. Après la tête, c’est du gauche qu’il a battu Dominik Livakovic sur une passe décisive de Wissam Ben Yedder (sa quatrième).

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+ tmps jeumn/but
3 Antoine Griezmann 42 0 106 0,40 1 8 5 0 7791 186
128 Wissam Ben Yedder 3 0 19 0,16 0 0 0 0 599 200
190 Adrien Rabiot 2 +1 28 0,07 0 0 0 0 1927 964
198 Benjamin Pavard 2 0 43 0,05 0 0 0 0 3253 1 627
241 Mattéo Guendouzi 1 0 4 0,25 0 0 0 0 138 138
295 Aurélien Tchouaméni 1 0 10 0,10 0 0 0 0 549 549
PNG - 5.5 ko

Le joueur : Boubacar Kamara, 925e Bleu, 99ème utilisé par Deschamps

Le centième se rapproche, et devrait être Ibrahima Konaté lors du prochain match en Autriche, ou le suivant à Saint-Denis contre la Croatie. En faisant entrer Boubacar Kamara, Didier Deschamps lançait son 64e joueur depuis août 2012. Et son 99ème en tout en ajoutant les 35 qui ont débuté avant son arrivée. Le natif de Marseille, qui vient de signer à Aston Villa, est le 925ème international français depuis 1904. Et il a fait ses débuts avec le numéro 13 (libéré par N’Golo Kanté, absent de la feuille de match), son département d’origine.

L’effectif aligné par Didier Deschamps à Split n’était pas loin d’être le plus léger en sélections cumulées. Avant le coup d’envoi, les 11 titulaires comptaient ensemble 182 sélections (193 après donc). C’est le cinquième total le plus faible depuis 2012 après celui contre le Danemark en mars 2015 (128), l’Uruguay en juin 2013 (146), l’Arménie en octobre 2014 (159) et le Japon en octobre 2012 (169). Aucun des titulaires n’avait plus de 50 sélections, et six en comptaient moins de 10.

Clas. Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P ManquésdensitéAnnée Ordre
8 Antoine Griezmann 106 7791 73 20 13 4 96% 2014 874
62 Lucas Digne 45 2972 29 11 5 65 41% 2014 875
67 Benjamin Pavard 43 3253 31 10 2 16 73% 2017 897
116 Adrien Rabiot 28 1927 17 9 2 41 41% 2016 889
119 Presnel Kimpembe 27 2185 16 10 1 29 48% 2018 901
181 Wissam Ben Yedder 19 633 14 2 3 38 33% 2018 899
301 Aurélien Tchouaméni 10 583 6 3 1 1 91% 2021 917
380 Moussa Diaby 7 208 3 3 1 4 64% 2021 918
510 William Saliba 4 241 2 1 1 0 100% 2022 923
512 Christopher Nkunku 4 212 2 1 1 0 100% 2022 922
515 Mattéo Guendouzi 4 138 3 1 0 1 80% 2021 921
517 Jonathan Clauss 4 102 2 1 1 0 100% 2022 924
567 Mike Maignan 3 225 2 1 0 23 12% 2020 912
909 Boubacar Kamara 1 28 0 1 0 0 100% 2022 925

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[884] Croatie 1-1 France

Qualifications Ligue des Nations 2023
6 juin 2022, 20h45 - Split, Stadion Poljud, 33869 spectateurs
arbitre : Mario Guida (Italie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 128e match, 53 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE
JPEG - 81.2 ko
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1 52’ Adrien Rabiot Wissam Ben Yedder
1-1 83’ Andrej Kramaric pen.
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
16 Mike Maignan  90 3 26 AC Milan
2 Benjamin Pavard  90 43 26 Bayern Munich
17 William Saliba 90 4 21 Marseille
3 Presnel Kimpembe  90 27 26 Paris SG
18 Lucas Digne  90   45 28 Everton
6 Mattéo Guendouzi  90   3 22 Marseille
8 Aurélien Tchouaméni 62   10 22  AS Monaco
13 Boubacar Kamara 28   1 22 Marseille
14 Adrien Rabiot 90   28 27 Juventus Turin
12 Christopher Nkunku 90   4 24 RB Leipzig
20 Moussa Diaby 79   7 22 Bayer Leverkusen
15 Jonathan Clauss 11 4 29 Lens
9 Wissam Ben Yedder 62  19 31 AS Monaco
7 Antoine Griezmann 28 106 31 Atlético Madrid
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
1 Hugo Lloris 138 35 Tottenham
23 Alphonse Areola 3 29 West Ham
5 Jules Koundé 9 23 FC Séville
21 Lucas Hernandez  32  26 Bayern Munich
11 Kingsley Coman 38 25  Bayern Munich
22  Théo Hernandez 6 24  AC Milan
4 Ibrahima Konaté 0 23 Liverpool
19 Karim Benzema 94 34 Real Madrid
10 Kylian Mbappé 55 23  Paris SG
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
JPEG - 30.5 ko
RÉSUMÉ VIDÉO


 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.