Jean-Pierre Papin

Il est né le 5 novembre 1963 à Boulogne sur Mer et intègre l’équipe de France en 1986 alors qu’il joue à Bruges, en Belgique. Sa carrière va de la fin de la période de Platini au début de celle de Zidane, en 1995. En 54 sélections, il marque 30 buts et forme avec Eric Cantona un redoutable duo d’attaquants. Ballon d’Or 1991, il ne joue que deux phases finales, la Coupe du monde 1986 où il perd sa place de titulaire à l’issue du premier tour, et l’Euro 1992 où il marque deux buts.

Ils ont marqué les premiers

Publié le 18 juin 2018 - Bruno Colombari

Antoine Griezmann est le 53e buteur français en Coupe du monde. Il est aussi le premier de l’édition 2018. De Laurent à Benzema en passant par Lacombe, Fontaine, Papin ou Dugarry, voici ses dix prédécesseurs.

Leur toute première fois

Publié le 15 juin 2018 - Bruno Colombari

De Kopa à Griezmann en passant par Fontaine, Herbin, Platini, Ettori, Papin, Zidane et Ribéry, neuf récits de leur premier match de Coupe du monde. Parfois brillant, parfois tragique...

Génération 7 : les années Papin (1986-1995)

Publié le 20 mai 2018 - Bruno Colombari

Prenez quelques cadres de la génération Platini et des débutants qui feront celle de Zidane. Ajoutez une ossature marseillaise et le duo Papin-Cantona devant. Résultat ? Deux sélectionneurs virés et un troisième qui jette l’éponge.

Les dix générations qui ont fait l’histoire des Bleus

Publié le 21 avril 2018 - Bruno Colombari

De 1920 à aujourd’hui, on peut dégager dix générations successives autour d’un joueur clé. Devaquez, Mattler, Baratte, Bereta, Papin et Ribéry ont ainsi assuré la continuité autour des époques Kopa, Platini et Zidane. Présentation de la série.

1986, une année dans le siècle

Publié le 15 octobre 2016 - Bruno Colombari

Du soleil de Guadalajara à la nuit noire de Leipzig, de Michel Platini à Philippe Jeannol, des adieux de Giresse aux débuts de Papin, c’était 1986, l’année de Tchernobyl et de la mort de Coluche.