Comment devenir centenaire ?

Publié le 2 septembre 2012

Pour la première fois, un international à plus de cent sélections est devenu sélectionneur des Bleus. Essayons de deviner les secrets des six centenaires et dressons le portrait-robot du centenaire idéal.

Deschamps, Vieira, Zidane, Desailly, Henry et Thuram : entre 2000 et 2008, six joueurs ont franchi la barre des cent sélections en équipe nationale. Et pour la première fois, l’un d’eux est le sélectionneur des Bleus.

Ces six-là, outre le fait qu’ils ont joué (et gagné) ensemble deux phases finales en 1998 et 2000, ont plusieurs points communs. Avec ça, il est posible de dresser une sorte de portrait-robot qui pourrait nous aider à deviner quel sera le prochain. Même si ce ne sera pas pour tout de suite : si l’on considère que Florent Malouda et ses 80 capes sont désormais hors course, l’international en activité le mieux classé est Franck Ribéry avec 65 sélections, devant Karim Benzema (50).

JPEG - 126.2 ko

Quatorze points sont communs aux six centenaires. Deux points communs regroupent les six : le titre de champion du monde 1998 et celui de champion d’Europe 2000.

Deux autres en regroupent cinq : le passage à la Juventus (tous sauf Marcel Desailly) et la naissance une année olympique (ou bissextile, comme vous préférez) : Deschamps et Desailly en 1968, Zidane et Thuram en 1972 et Vieira en 1976.

Un autre en regroupe quatre : il s’agit du nombre de sélections avant la première défaite. Thierry Henry n’a perdu qu’à sa 28e cape, Zidane à sa 20e, Thuram à sa 19e et Deschamps à sa 18e. Seuls Vieira (battu à sa 4e sélection) et Desailly (à sa 3e) n’ont pas réalisé de série probante.

Neuf autres points ne sont communs qu’à deux joueurs :
- ceux dont le premier contrat pro a été signé à Nantes (Deschamps et Desailly), à Cannes (Vieira et Zidane) ou à Monaco (Henry et Thuram),
- ceux qui ont joué à Arsenal (Vieira et Henry), Barcelone (Thuram et Henry) ou Chelsea (Desailly et Deschamps)
- ceux nés en Afrique (Vieira à Dakar et Desailly à Accra)
- ceux nés un 23 juin (Vieira et Zidane, tous deux en 1972)
- et enfin ceux qui ont des initiales doubles : Didier Deschamps (DD) et Zinédine Zidane (ZZ).

On pourrait maintenant s’intéresser à l’âge auquel ces six joueurs ont atteint différents paliers dans leur carrière internationale. A leur 21e anniversaire, Henry compte déjà 9 sélections, Vieira 5 et Deschamps 4, les trois autres n’ont pas encore débuté. Deux ans pus tard, Henry en est à 22, Zidane et Thuram respectivement à 3 et à 1. A 25 ans, alors que Desailly compte enfin une sélection, c’est Vieira qui est en tête avec 44 capes, devant Henry (38) et Deschamps (35). A 27 ans, Henry devance Vieira (63 contre 62) et le trio Zidane (45)-Deschamps (44)-Thuram (42). Les premiers centenaires arrivent un peu avant les 31 ans (Vieira 30 ans et 4 mois, Henry 30 ans et 10 mois). Les moins précoces sont Desailly (34 ans et 1 mois) et Zidane (33 ans et 10 mois).

PNG - 57.3 ko

Ceci étant établi, nous allons essayer de définir un profil-type du prochain centenaire. Avec ses initiales doubles, Marvin Martin pourrait être un bon candidat. Il est né en 1988, année olympique. Bon signe. Il a débuté dans un club formateur, le FC Sochaux, comme Deschamps et Desailly (Nantes) et l’AS Cannes (Zidane et Vieira). Il n’est certes pas précoce (15 sélections à 24 ans et demi), mais à son âge, Thuram n’en avait que six et Desailly aucune. Enfin, le Lillois est toujours invaincu en Bleu après 15 sélections (9 victoires et 6 nuls). Même si Benzema (50 sélections, 24 ans et huit mois) ou Lloris (38 sélections, 25 ans et huit mois) ont objectivement plus de chances que lui d’atteindre les cent sélections...

JPEG - 49.5 ko

A paraître le 25 octobre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité