Tableaux de bord 817 après Luxembourg-France

Publié le 26 mars 2017, mis à jour le 18 septembre 2017

Le sixième doublé d’Olivier Giroud, les débuts de Benjamin Mendy et Kylian Mbappé, le deuxième pénalty de Griezmann et les 39 novices contre le Luxembourg : on a changé d’année, mais les tableaux de bord sont toujours là.

Zoom sur ceux qui ont fait leurs débuts contre le Luxembourg

Ce n’est pas la destination la plus exotique, ni l’adversaire le plus glamour, mais le Luxembourg a de tous temps inspiré les sélectionneurs français, qui ont profité de la bienveillance de l’adversité pour faire des expérimentations. En 17 matches, il y a ainsi eu 39 Bleus qui ont démarré leur carrière internationale contre le Grand Duché. Avant Benjamin Mendy et Kylian Mbappé, on évoquera Jean-François Larios en 1978, Didier Couécou et Georges Bereta en 1967 ou Marcel Aubour et Jean Djorkaeff (le père de Youri) en 1964.

En novembre 1953, alors que les Bleus étaient déjà qualifiés pour la Coupe du monde en Suisse, ce sont les Espoirs qui ont été chargés de régler leurs comptes aux amateurs luxembourgeois, ce qui fut fait proprement (8-0). Parmi ces onze débutants, il y avait entre autres Just Fontaine (auteur d’un triplé) et Jean Vincent, excusez du peu. Il faudra d’ailleurs attendre juin 1984 pour que cette rencontre soit reconnue par la FFF et compte pour une sélection.

PNG - 136 ko

Si on regarde maintenant le cumul de sélection des onze titulaires au coup d’envoi, on constate que très souvent, ce total est plutôt faible jusqu’à la fin des années 70. Pour la période récente, à titre de comparaison, le cumul lors de l’Euro variait entre 400 et 500 sélections, mais Didier Deschamps a déjà mis en place des équipes beaucoup moins expérimentées, notamment il y a deux ans contre le Danemark (128). La sélection alignée samedi au Luxembourg est même la plus capée de l’histoire contre ce pays derrière celle d’octobre 1985.

PNG - 67.4 ko

Mendy et Mbappé, de la Principauté au Grand Duché

Benjamin Mendy est donc le 892e joueur de l’équipe de France, et son coéquipier Kylian Mbappé le 893e. Celui-ci est également l’un des plus jeunes de l’histoire des Bleus. Il est devancé par quatre joueurs d’avant-guerre, Julien Verbrugghe, Maurice Gastiger, René Gérard et Henri Moigneu, ainsi que par Maryan Wisnieski. Avec ses 18 ans et 95 jours, Kylian Mbappé devrait garder longtemps cette sixième place qui fait aussi de lui le plus jeune Bleu du 21ème siècle, et le premier international né après le titre mondial de 1998.

Lire l’article Ces Bleus de moins de vingt ans

JPEG - 49.7 ko

A noter aussi que N’Golo Kanté est toujours invaincu en 14 sélections (deux nuls). S’il joue mardi contre l’Espagne et que les Bleus ne perdent pas, il rattrapera Marvin Martin (15 sélections sans défaite) et pourra s’attaquer aux 17 matches de Ludovic Giuly en attendant de battre le record d’Eric Di Meco (23).

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
11 Hugo Lloris 86 7719 100% 47 22 17 0
31 Olivier Giroud 60 3040 60% 37 9 14 23
36 Blaise Matuidi 56 3941 86% 38 7 11 8
60 Laurent Koscielny 43 3582 91% 25 8 10 1
68 Antoine Griezmann 40 2630 75% 29 5 6 15
92 Dimitri Payet 33 1936 67% 22 5 6 8
221 N’Golo Kanté 14 851 64% 12 2 0 1
245 Christophe Jallet 12 925 75% 7 2 3 1
348 Djibril Sidibé 7 554 86% 5 2 0 0
430 Samuel Umtiti 5 397 80% 4 0 1 0
489 Ousmane Dembélé 4 182 50% 2 2 0 0
645 Adrien Rabiot 2 85 50% 1 1 0 0
653 Benjamin Mendy 1 90 100% 1 0 0 0
888 Kylian Mbappé 1 12 0% 1 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

Sixième doublé et entrée dans le top 10 pour Giroud

L’avant-centre d’Arsenal a beau ne pas avoir la cote auprès de certains observateurs, il continue à marquer des buts avec une régularité d’horloge. C’est son sixième doublé en sélection, soit autant que David Trezeguet (6), et plus que Papin, Benzema, Vincent et Cantona (5). Seul Thierry Henry (7) a fait mieux, mais en 123 sélections.

A noter que sur les dix meilleurs buteurs dont il fait maintenant partie, Olivier Giroud n’a jamais marqué sur coup de pied arrêté (coup franc ou pénalty), comme avant lui David Trezeguet et Just Fontaine. Michel Platini en a converti 14, Zinédine Zidane 8 et Youri Djorkaeff 6.

JPEG - 51.2 ko

Au ratio buts/match, Giroud fait mieux que Djorkaeff, Benzema, Wiltord et Benzema. Il est proche de la moyenne de Henry (0,41) qu’il devrait dépasser s’il continue de marquer à ce rythme-là : 13 buts lors de ses 18 dernières sélections depuis octobre 2015, contre 10 buts pour ses 42 premières. Impressionnant.

Antoine Griezmann a marqué son deuxième pénalty en sélection après celui réussi face à l’Allemagne à l’Euro. C’est le 85e accordé aux Bleus depuis 1904.

Lire l’article Penalty pour la France ! Brève histoire des onze mètres (1)

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
10 Olivier Giroud 23 +2 60 0,38 0 0 6 0
22 Antoine Griezmann 15 +1 40 0,38 1 2 3 0
44 Dimitri Payet 8 0 33 0,24 2 0 0 0
48 Blaise Matuidi 8 56 0,14 0 0 2 0
282 Christophe Jallet 1 0 12 0,08 0 0 0 0
289 N’Golo Kanté 1 14 0,07 0 0 0 0
323 Laurent Koscielny 1 43 0,02 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 154.1 ko

A paraître le 2 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité