Bruno Colombari

Né la même année qu’Eric Cantona, celle où Geoff Hurst marquait trois buts en finale de la coupe du monde à Wembley. Journaliste depuis 1989, il a écrit des articles pour le site et le mensuel Les cahiers du football entre 2005 et 2008 avant de créer en août 2010 Chroniques bleues, dont il dirige la rédaction. Il a coécrit le Dico des Bleus, un dictionnaire historique de l’équipe de France, à l’initiative de Matthieu Delahais et avec Alain Dautel, publié chez Marabout en novembre 2017 et mis à jour et enrichi en novembre 2018 puis en octobre 2022. En septembre 2022, est publié chez Solar Espagne 82, la Coupe d’un monde nouveau coécrit avec Richard Coudrais. En novembre 2020 sortait, toujours chez Solar, Un maillot, une légende coécrit avec Matthieu Delahais.
Il est aussi l’auteur de cinq romans, dont un, 12 juillet, s’appuie sur la finale de la coupe du monde 1998. Il a été publié en décembre 2016 aux éditions Salto.

Voir l’ensemble de la rédaction

Articles de cet auteur

Quand Michel trouvait Cantona consciencieux, à Berlin en 1987

Publié le 25 novembre 2010 - Bruno Colombari

A 21 ans, Cantona était-il déjà un rebelle ? Quelques heures avant sa première sélection, à Berlin en août 1987, il avouait déjà être très mauvais perdant. Quant à Henri Michel, qui se fera traiter un an plus tard de sac à merde, il apprécie l’état d’esprit de son nouvel attaquant.

Larbi, Rachid, Omar et les autres

Publié le 25 novembre 2010 - Bruno Colombari

Les racines du football français plongent largement sous la Méditerranée, de Ben Barek à Sahnoun en passant par Mekhloufi et Fontaine. Entre le Maghreb et la France, c’est aussi une histoire de foot.

Pour en finir avec 2008

Publié le 20 novembre 2010 - Bruno Colombari

Les carnets de l’archiviste après France-Uruguay sur les cahiers du football – Les meilleures choses ont une fin, les autres aussi. La Céleste et Savidan ont mis fin à l’annus horribilis 2008, la pire depuis des lustres.... sauf pour Benzema.

Un arsenal de Bleus

Publié le 19 novembre 2010 - Bruno Colombari

Les carnets de l’archiviste après France-Maroc sur le site des cahiers du football. Mathieu Flamini est le onzième joueur d’Arsenal appelé en équipe de France, ce qui fait de Wenger un sélectionneur virtuel. Ça n’a pas empêché le Maroc, l’adversaire africain préféré des Bleus, d’inscrire ses deux buts dans les annales.

Tirez les derniers, messieurs les Anglais !

Publié le 17 novembre 2010 - Bruno Colombari

Et de quatre ! Après neuf premiers mois calamiteux, l’année 2010 se termine au mieux par une victoire surprise à Wembley (2-1) face à des Anglais fantômatiques. Le duo Nasri-Gourcuff a de beaux jours devant lui, contrairement au jeu au pied de Lloris.

Série, fais-moi peur

Publié le 17 novembre 2010 - Bruno Colombari

On l’oublie souvent, mais les Bleus ont acquis depuis un peu plus de vingt ans une réelle solidité défensive. Le point faible de la sélection, qui aura coûté cher lors de la Coupe du monde en Espagne (douze buts encaissés en sept matches) est devenu son point fort, quels que soient les passages à vide traversés depuis.

16 novembre 1977 : France-Bulgarie

Publié le 16 novembre 2010 - Bruno Colombari

Une qualification pour la coupe du monde après douze ans d’absence, le retour de Rocheteau et des Bulgares qui prennent un but à la dernière seconde du match. 77, année héroïque.

Envoyer un message