Ce que l’équipe de France doit au Paris Saint-Germain

Publié le 20 août 2022 - Richard Coudrais - 1

Le Paris Saint-Germain a toujours été friand de vedettes étrangères, mais aussi d’internationaux français de premier plan. Lesquels furent les plus marquants ?

Le Paris Saint-Germain est né en 1970 d’une fusion entre le stade Sangermanois et le Paris Football Club. Cette fusion bénéficie d’un parrainage exceptionnel (Pierre Bellemare, Enrico Macias, Sacha Distel, Annie Cordy…) et d’une collecte de fonds qui permet au club, dès sa première saison en deuxième division, de recruter des joueurs de qualité.

Djorkaeff et Rostagni les pionniers

Trois joueurs de l’équipe de France font partie de la première équipe du PSG : Jean-Claude Bras (6 sélections), Roland Mitoraj (3 sélections) et le capitaine Jean Djorkaeff (31 sélections). Ce dernier deviendra, le 5 septembre 1970, le premier international français du PSG, les deux autres n’étant plus appelés en sélection.

Dès la fin de son premier exercice, le PSG est promu en première division, et recrute deux internationaux, l’amateur quevillais Daniel Horlaville (1 sélection) et le défenseur Jean-Paul Rostagni (14 sélections), en provenance des Girondins de Bordeaux. Djorkaeff et Rostagni sont les premiers internationaux actifs de ce PSG première formule. Le club se maintient en première division, mais il poursuit sa route sous le nom de Paris Football Club. La section amateur se retrouve en troisième division, sous le nom de Paris Saint-Germain.

Le club sangermanois remonte très vite les marches et se retrouve en première division dès 1974, alors qu’il vient d’être investi par le couturier Daniel Hechter (et que le Paris FC est rétrogradé). Le club attire à nouveau d’anciens internationaux : Louis Cardiet, Jean Deloffre, et le capitaine Jean-Pierre Dogliani, qui représentent 8 sélections à eux trois, puis Jacky Novi et Loulou Floch, et plus tard encore, Jean-Pierre Adams et Jean-Michel Larqué.

L’ère Dominique

Quand Francis Borelli accède à la présidence en janvier 1978, celui-ci veut passer à la vitesse supérieure. Fini les Tricolores du passé, le club veut des internationaux actifs. Ainsi débarquent le gardien Dominique Baratelli (Nice) et le milieu de terrain Dominique Bathenay (Saint-Étienne), deux joueurs revenant tout juste du mondial argentin. Deux ans plus tard débarque le très populaire Ange Vert de Saint-Étienne Dominique Rocheteau. A l’occasion de la Coupe du monde 1982, deux Parisiens sont dans le groupe de Michel Hidalgo, Rocheteau (qui joue quatre rencontres) et Baratelli (qui ne joue aucun match).

Le PSG grimpe dans la hiérarchie du foot français. Il remporte la Coupe de France et découvre la Coupe d’Europe. Mais non content de recruter les meilleurs joueurs, il se montre performant dans la formation. Le 10 novembre 1982, deux joueurs formés au club font leurs débuts en équipe de France : Luis Fernandez et François Brisson, ce dernier n’étant déjà plus au club depuis 1981. Plus tard arrivera également Jean-Claude Lemoult, qui ne connaîtra que deux sélections. Le stoppeur Jean-Marc Pilorget aurait pu également connaître un avenir en bleu sans un accident de voiture qui a freiné sa progression.

Fernandez et Rocheteau sont sacrés champions d’Europe en 1984 avec les Tricolores. Lemoult et Brisson deviennent champions olympiques quelques semaines plus tard à Los Angeles. Un an plus tard, le club parisien recrute un grand nombre d’internationaux pour devenir enfin champion de France, notamment Joël Bats et Michel Bibard, qui feront partie des quatre Parisiens présents parmi les 22 tricolores de la Coupe du monde 1986. Plus tard viendront s’ajouter William Ayache, Daniel Xuereb, Christian Perez, Yvon Le Roux, Daniel Bravo…

Génération Canal

En 1991, le club est investi par la chaîne Canal Plus. Une nouvelle génération de joueurs va renforcer les rangs du PSG parmi lesquels les internationaux Bernard Lama, Alain Roche, Vincent Guérin, David Ginola, Paul Le Guen, Laurent Fournier, Jean-Luc Sassus, champions de France en 1994, puis Youri Djorkaeff (le fils de Jean), Patrice Loko et Bruno N’Gotty, héros de la campagne victorieuse en Coupe des Vainqueurs de Coupes 1996.

Si l’équipe de France de l’Euro 1992 ne compte qu’un seul Parisien (Christian Pérez), celle de l’Euro 1996 en compte cinq (Lama, Roche, Guérin, Djorkaeff, Loko). Mais en 1998, aucun des 22 champions du monde ne joue au PSG. Bernard Lama a en effet disputé la fin de saison 1997-1998 à West Ham avant de revenir à Paris la saison suivante.

Le gardien parisien est le seul représentant français du club de la capitale lors de l’Euro 2000. Par la suite, jusqu’en 2010, on ne verra aucun joueur parisien parmi les présélectionnés français en phase finale, à l’exception du substitute Vikash Dhorasoo en 2006.

Génération Qatar

Lorsque le club est investi par le Qatar, à partir de 2011, son recrutement est internationalisé, mais cela ne l’empêche pas de faire la part belle à des internationaux français, comme Jérémy Ménez, Blaise Matuidi, Lucas Digne, Yohan Cabaye (les deux premiers présents à l’Euro 2012, les trois derniers sélectionnés pour la Coupe du monde 2014), Adrien Rabiot, Presnel Kimpembe, Alphonse Areola et bien entendu Kylian Mbappé, les trois derniers nommés étant sacrés champions du monde en 2018.

Nom du joueurPériode PSGPériode bleueSélections
Jean Djorkaeff 1970-1972 1964-1972 16/48
Jean-Paul Rostagni 1971-1972 1969-1973 6/25
Jean-Claude Lemoult 1976-1986 1983-1983 2/2
Dominique Baratelli 1978-1985 1972-1982 2/21
Dominique Bathenay 1978-1985 1975-1982 6/20
Luis Fernandez 1978-1986 1982-1992 34/60
Dominique Rocheteau 1980-1987 1975-1986 33/49
Alain Couriol 1983-1989 1980-1983 1/12
Philippe Jeannol 1984-1991 1986-1986 1/1
Fabrice Poullain 1985-1988 1985-1988 10/10
Michel Bibard 1985-1991 1984-1986 3/6
Joël Bats 1985-1992 1983-1989 33/50
William Ayache 1986-1987 1983-1988 3/20
Daniel Xuereb 1986-1989 1981-1989 4/8
Amara Simba 1986-1993 1991-1992 3/3
Christian Perez 1988-1992 1988-1992 22/22
Yvon Le Roux 1989-1990 1983-1989 3/28
Daniel Bravo 1989-1996 1982-1989 1/13
Jocelyn Angloma 1990-1991 1990-1996 2/37
Laurent Fournier 1991-1994 1992-1992 3/3
Paul Le Guen 1991-1998 1993-1995 17/17
Jean-Luc Sassus 1992-1994 1992-1992 1/1
David Ginola 1992-1995 1990-1995 14/17
Alain Roche 1992-1998 1988-1996 23/25
Vincent Guérin 1992-1998 1993-1996 19/19
Bernard Lama 1992-2000 1993-2000 41/44
Youri Djorkaeff 1995-1996 1993-2002 14/82
Patrice Loko 1995-1998 1993-1997 18/26
Bruno Ngotty 1995-1998 1994-1997 5/6
Franck Gava 1997-1998 1996-1997 1/3
Alain Goma 1998-1999 1996-1998 1/2
Laurent Robert 1999-2001 1999-2001 9/9
Nicolas Anelka 2000-2002 1998-2010 10/69
Frédéric Déhu 2000-2004 1998-2000 1/5
Lionel Letizi 2000-2006 1997-2001 2/4
Bernard Mendy 2000-2008 2004-2004 3/3
Jérôme Rothen 2004-2010 2003-2007 8/13
Vikash Dhorasoo 2005-2006 1999-2006 11/18
Mickaël Landreau 2006-2009 2001-2007 8/11
Clément Chantôme 2006-2015 2012-2012 1/1
Peguy Luyindula 2007-2012 2003-2009 2/6
Mamadou Sakho 2007-2013 2010-2018 14/29 *
Guillaume Hoarau 2008-2013 2010-2011 5/5
Christophe Jallet 2009-2014 2012-2017 5/16
Blaise Matuidi 2011 - 2017 2010-2019 55/84 *
Kevin Gameiro 2011-2013 2010-2017 3/13 *
Jérémy Ménez 2011-2014 2010-2013 19/24
Adrien Rabiot 2012-2019 2016-… 6/29 *
Lucas Digne 2013-2015 2014-… 8/46 *
Yohan Cabaye 2014-2015 2010-2016 13/48
Presnel Kimpembe 2014-… 2018-… 28/28 *
Layvin Kurzawa 2015-… 2014-… 11/13 *
Alphonse Aréola 2016-2019 2018-… 3/3 *
Kylian Mbappé 2017-… 2017-… 53/57 *

Les autres internationaux français passés au PSG…

… mais qui n’ont pas été convoqués chez les Bleus durant leur période parisienne (liste non exhaustive) : Jean-Claude Bras, Roland Mitoraj, Daniel Horlaville, Louis Cardiet, Jean Deloffre, Jean-Pierre Dogliani, Jacky Novi, Loulou Floch, Jean-Pierre Adams, Jean-Michel Larqué, Jean-Noël Huck, Raymond Domenech, Gérard Janvion, Bruno Germain, Bernard Pardo, Xavier Gravelaine, Cyrille Pouget, Florian Maurice, Nicolas Ouédec, Mickaël Madar, Zoumana Camara, Claude Makelele, Ludovic Giuly, Grégory Coupet, Hatem Ben Arfa, Lassana Diarra, Kingsley Coman…

Quatre joueurs emblématiques

Jean Djorkaeff

Jean Djorkaeff est historiquement le premier joueur professionnel du Paris Saint Germain. Ancien joueur de Lyon et de Marseille, il est le capitaine de la première équipe évoluant sous ce nom, et qui deviendra le Paris FC au bout de deux ans. L’histoire reste belle car son fils Youri jouera également au club parisien. Il n’y restera qu’une saison mais permettra au club de remporter son premier (et seul à ce jour) titre européen.

Luis Fernandez

Luis Fernandez est le premier joueur formé au Paris Saint Germain à devenir membre de l’équipe de France. Né Espagnol, il obtient la nationalité française en 1981 et peut donc être retenu par Michel Hidalgo qui l’intègre dans son carré magique à la place de Genghini. Champion d’Europe en 1984, Fernandez sera ensuite de l’aventure du Mundial 1986 puis sera rappelé pour l’Euro 1992 en Suède, cumulant un total de soixante sélections. En 1996, il est l’entraîneur du PSG vainqueur de la Coupe des Coupes.

Vincent Guérin

Vincent Guérin est le joueur emblématique de la génération Canal Plus, celle des Roche, Lama et Le Guen qui remportent le titre national en 1994 puis la Coupe des Coupes en 1996. Provenant de Montpellier, après avoir joué à Brest et au Matra, il compte dix-neuf sélections en équipe de France mais sa carrière internationale prend fin après l’Euro 1996, tout comme Roche et Le Guen.

Kylian Mbappé

Kylian Mbappé est la superstar du football français des années 2020. Formé à l’AS Monaco, il rejoint le Paris Saint-Germain en 2017 alors qu’il n’a que 19 ans. Champion du monde à 20 ans, il devient la figure de proue du club et celle du football français tout entier. Sa récente prolongation de contrat a suscité de multiples commentaires.

Sélectionneurs venus du club

Gérard Houllier est l’entraîneur du premier titre national du Paris Saint-Germain. Il deviendra sélectionneur en 1992 et démissionnera un an et demi plus tard après avoir manqué la qualification pour la Coupe du monde 1994 (tout en se brouillant avec un international du PSG, David Ginola). D’autres ont fait le parcours en sens inverse, devenant entraîneur du PSG après avoir dirigé l’équipe de France : Just Fontaine, Henri Michel et Laurent Blanc. Un seul ancien joueur du PSG est devenu sélectionneur, Raymond Domenech qui joua un saison (1981/1982) au club parisien.

Cinq Parisiens chez les Bleus

En deux occasions, l’équipe de France a débuté une rencontre avec cinq joueurs du PSG dans ses rangs. La première fois, c’est le 11 septembre 1985 quand Henri Michel aligne Bats, Bibard, Poullain, Fernandez et Rocheteau à Leipzig contre la RDA. C’est le début d’une saison historique pour le club parisien qui allait conquérir son premier titre de champion de France. Les Français s’inclinent 2-0 mais gardent intacts leurs espoirs de qualification pour la Coupe du monde mexicaine.

L’autre rencontre où cinq parisiens sont alignés en bleu est la demi-finale de l’Euro 1996 perdue à Old Trafford contre la République Tchèque. Quelques semaines après leur finale victorieuse de Coupe des vainqueurs de coupes, Aimé Jacquet retient Lama, Roche, Guérin, Djorkaeff et Loko, mais cela ne suffit pas pour éviter la défaite aux tirs au but.

L’équipe type des Bleus du PSG

L’équipe type des internationaux français du Paris Saint-Germain prend pour chaque poste le joueur le plus sélectionné du temps de sa période parisienne. Ainsi Lama s’impose devant Bats dans les buts. Des associations intéressantes sont créées, telles le duo d’attaque Rocheteau-Mbappé ou celui de la défense centrale Kimpembe-Roche. Le milieu de terrain semble cohérent tout en représentant plusieurs époques. Les deux internationaux historiques occupent les ailes de la défense. Gérard Houllier est l’entraîneur parfait pour cette équipe.

PNG - 121.1 ko

pour finir...

Sources : Les sites selectiona.free.fr, Wikipédia, FFF... et l’ouvrage "Le dictionnaire officiel du Paris Saint-Germain” de Michel Kollar (Solar, 2021).

Vos commentaires

  • Le 20 août à 13:57, par Nhi Tran QUang En réponse à : Ce que l’équipe de France doit au Paris Saint-Germain

    La 4ème sélection de Gravelaine acquise contre la Russie le 28/7/1993 n’était elle pas considéré faisant partie de la saison 1993-94 ? si oui dans ce cas il faut compter la 4ème sélection (& dernière de sa carrière internationale) comme joueur appartenant au PSG à ce moment-là car Gravelaine a été transféré au PSG.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.