Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 790 après France-Brésil (1-3)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 790 après France-Brésil (1-3)

Publié le 27 mars 2015, mis à jour le 8 novembre 2015

Le premier brassard de Benzema, les débuts de Fekir, tous les buteurs des France-Brésil, les adversaires habitués du Stade de France et la liste des centenaires chez les pays champions du monde : les tableaux de bord sont en forme.

Benzema, 118ème capitaine

Après Lloris, Sakho, Matuidi et Varane, Karim Benzema est donc le cinquième capitaine des Bleus depuis que Didier Deschamps est sélectionneur (et le 118e depuis 1904). Et comme beaucoup pensent que ce dernier a été, jusqu’en 2000, le dernier grand capitaine de l’équipe de France, il n’en faut pas beaucoup pour en conclure que c’est lui le vrai porteur du brassard, même depuis le banc de touche.

 Voir le tableau des capitaines

Fekir, le cinquième de la génération 1993

Le Lyonnais rejoint chez les Bleus Varane, Pogba, Kondogbia et Digne parmi la génération 1993. C’est le 879e joueur appelé en sélection, le 19e nouveau lancé par Deschamps.

JPEG - 46 ko

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
17 Karim Benzema 78 4929 73% 42 20 16 25 1
24 Patrice Evra 65 5393 94% 34 19 12 0 5
45 Bacary Sagna 46 3821 93% 22 14 10 0 0
48 Mathieu Valbuena 45 2760 69% 26 8 11 6 0
72 Olivier Giroud 36 1564 47% 19 7 10 9 0
81 Blaise Matuidi 33 2189 82% 19 6 8 4 3
96 Moussa Sissoko 28 1406 50% 16 6 6 1 0
109 Mamadou Sakho 25 1940 88% 13 7 5 2 1
150 Stève Mandanda 20 1746 90% 13 2 5 0 1
163 Raphaël Varane 18 1559 94% 12 3 3 2 2
198 Antoine Griezmann 15 840 60% 10 3 2 5 0
230 Dimitri Payet 12 513 50% 7 2 3 0 0
298 Morgan Schneiderlin 8 390 50% 4 3 1 0 0
553 Geoffrey Kondogbia 2 79 50% 0 1 1 0 0
642 Nabil Fekir 1 16 0% 0 0 1 0 0
 Voir le tableau des joueurs

JPEG - 67.4 ko

Varane en hommage à Zizou (et à Trésor)

Marquer sur corner de la tête contre le Brésil, ça rappelle forcément des choses... Marius Trésor l’avait fait au Maracana en 1977 [1] et bien sûr Zidane deux fois en 1998. Le but de Varane est la copie quasi conforme de celui inscrit à Marseille contre la Suède, avec une course d’élan latérale vers le premier poteau et une tête décroisée au second.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
9 Karim Benzema 0 25 78 0,32 0 2 4 0
36 Olivier Giroud 9 0 36 0,25 0 0 2 0
56 Mathieu Valbuena 6 0 45 0,13 0 0 0 0
66 Antoine Griezmann 5 0 15 0,33 0 0 1 0
93 Blaise Matuidi 4 0 33 0,12 0 0 1 0
174 Raphaël Varane 2 +1 18 0,11 0 0 0 0
177 Mamadou Sakho 2 0 25 0,08 0 0 1 0
311 Moussa Sissoko 1 0 28 0,04 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Le quatrième France-Brésil au SdF ! Qui dit mieux ?

Depuis janvier 1998, vingt équipes ont affronté au moins deux fois les Bleus au Stade de France. L’Espagne, le Brésil et l’Ukraine y ont été accueillis à quatre reprises par l’équipe de France. Si le bilan est positif contre le Brésil (deux victoires, une défaite, un nul) et l’Ukraine (trois victoires et un nul), il est juste à l’équilibre contre l’Espagne (deux victoires, deux défaites). Parmi les autres équipes à avoir été accueillies deux fois, seules la Belgique, l’Eire et la Russie n’ont pas perdu contre les Bleus.

 Voir le tableau des villes
 Voir le tableau des adversaires 

PNG - 230.7 ko

Ils ont marqué contre le Brésil

Seize Français ont eu le bonheur de marquer contre la Seleçao. Honneur tout d’abord à Edmond Delfour, dont le doublé en août 1930 n’apparaît pas dans les stats, la FFF n’ayant pas officialisé le tout premier Brésil-France de l’histoire (2-3). Didier Six (en 1977 et 1981), Michel Platini (en 1978 et 1986) et Zinedine Zidane (en 1998) ont quant à eux marqué deux fois. Just Fontaine (1958), Roger Piantoni (1958), Maryan Wisnieski (1963), Fleury Di Nallo (1963), Marius Trésor (1977), Marc Keller (1997), Emmanuel Petit (1998), Robert Pires (2001), Marcel Desailly (2001), Thierry Henry (2006), Karim Benzema (2011) et Raphaël Varane (2015) complètent la liste.

JPEG - 47.2 ko

Les dix-huit Brésiliens qui ont marqué contre la France sont Pelé avec ses deux triplés en 1958 et 1963, Friedenreich avec un doublé en 1930 (match non officiel, donc), Oscar (en 2013 et 2015), Vava et Didi (1958), Edinho et Roberto (1977), Zico, Reinaldo et Socrates (1981), Careca (1986), Luiz Henrique (1992), Roberto Carlos (1997), Ramon (2001), Hernanes et Lucas (2013), Neymar et Luiz Gustavo (2015).

Qui a fait mieux que la France contre le Brésil ?

C’est la quatrième défaite des Bleus à domicile contre le Brésil (1963, 2-3 ; 1981, 1-3, 1992, 0-2).

Voir la matrice des scores

L’équipe de France compte désormais 5 victoires, 4 nuls et 6 défaites contre le Brésil, mais encore faut-il préciser que trois des cinq victoires ont été acquises en compétition (1998, 2001 et 2006), et qu’un des quatre nuls cache une victoire aux tirs au but (1986). Parmi les sélections qui ont rencontré au moins dix fois le Brésil, une seule a fait mieux, les Pays-Bas (4 victoires, 5 nuls et 3 défaites). L’Argentine est à l’équilibre après 96 (!) confrontations (36 partout et 24 nuls). Les autres champions du monde (Uruguay, Italie, Angleterre, Allemagne et Espagne) ont tous un solde négatif. Les tableaux suivants sont à lire du point de vue du Brésil : les victoires et les défaites sont les siennes.

Brésil contreJGNP
 Argentine  96  36  24  36
Uruguay 73  34   19  20
Angleterre  25  11  10 4
 Allemagne  22  12  5  5
 Italie  16  8  3  5
 France  15  6  4  5
 Espagne  9  5  2  2

Ces bonnes performances sont encore plus évidentes si on restreint les confrontations en phase finale de coupe du monde.

Brésil contre JGNP
Italie 5 2 1 2
Espagne 5 3 1 1
Argentine 4 2 1 1
France 4 1 1 2
Angleterre 4 3 1 0
Allemagne 2 1 0 1
Uruguay 2 1 0 1

Ils ont raté le Brésil

Paul Pogba n’a décidément pas de chance : pas retenu pour la tournée sud-américaine de 2013 (il préparait le Mondial U20), il était forfait pour la rencontre de cette année. Avant lui, quels grands joueurs ont manqué de peu le Brésil ?
- Roger Marche en 1958. Le défenseur du RC Paris compte 56 sélections avant la coupe du monde en Suède, mais il ne fait qu’une apparition contre la Yougoslavie au deuxième match (défaite 2-3).
- Dominique Rocheteau et Alain Giresse en 1977, 1978 et 1981. Leur longévité en sélection et leur patience seront récompensées de justesse, puisqu’ils finissent par affronter le Brésil à Guadalajara en juin 1986. Il était temps : c’est l’avant-dernière sélection de Giresse, et la dernière pour Rocheteau.
- Eric Cantona en 1992. Il est forfait lors du match joué au mois d’août au Parc contre un Brésil largement supérieur (0-2). Il a manqué sa seule et unique occasion.
- Bernard Lama en 1992, 1997 et 1998. Remplaçant de Martini en 1992 et de Barthez en 1998, il n’est pas dans le groupe en juin 1997, suspendu pour consommation de cannabis.

Les centenaires chez les champions du monde

La FFF a donc honoré ses centenaires avant France-Brésil. L’occasion de faire un pointage provisoire (chiffres arrêtés le 25 mars 2015) des joueurs totalisant au moins cent sélections chez les huit pays champions du monde.

On en trouve 40 en tout, dont la moitié chez les deux derniers titrés. L’Allemagne en compte 10, l’Espagne 9, la France et l’Italie 6, l’Argentine et le Brésil 4 et l’Uruguay un seul, preuve d’une plus grande rotation des joueurs chez les sélections sud-américaines. On notera que Thuram n’est que sixième, et qu’aucun pays ne classe plusieurs joueurs dans les six premiers.

Voir le tableau

Nom Pays sel
Casillas Espagne 160
Matthaus Allemagne 150
Buffon Italie 146
Zanetti Argentine 145
Cafu Brésil 142
Thuram France 142
Klose Allemagne 137
Cannavaro Italie 136
Xavi Espagne 133
Zubizarreta Espagne 126
Maldini Italie 126
Roberto Carlos Brésil 125
Sergio Ramos Espagne 124
Henry France 123
Podolski Allemagne 121
Desailly France 116
Ayala Argentine 115
Xabi Alonso Espagne 114
Lahm Allemagne 113
Pirlo Italie 113
Zoff Italie 112
Forlan Uruguay 112
Mascherano Argentine 110
Torres Espagne 110
Klinsmann Allemagne 108
Schweinsteiger Allemagne 108
Zidane France 108
Vieira France 107
Simeone Argentine 106
Kohler Allemagne 105
Lucio Brésil 105
Mertesacker Allemagne 104
Beckenbauer Allemagne 103
Deschamps France 103
Iniesta Espagne 102
Raul Espagne 102
Hässler Allemagne 101
Taffarel Brésil 101
Puyol Espagne 100
De Rossi Italie 100

La feuille de match

Le onze de départ, les remplacements, le capitaine (signalé par une astérisque blanche pour le capitaine au coup d’envoi, par une astérisque grise pour le capitaine qui a pris le brassard en cours de match), les buts (dans un cercle blanc) et les réservistes regroupés sur une fiche. La couleur de la fiche dépend du résultat : bleu pour une victoire, gris pour un nul et rouge pour une défaite.

PNG - 54.5 ko

Et pour finir...

Merci à Matthieu Delahais pour les recherches sur les confrontations entre le Brésil et les autres sélections et à Alain Dautel pour sa relecture.

[1 Lire l’article 30 juin 1977 : Brésil-France

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 9