Bruno Colombari

Né la même année qu’Eric Cantona, celle où Geoff Hurst marquait trois buts en finale de la coupe du monde à Wembley. Journaliste depuis 1989, il a écrit des articles pour le site et le mensuel Les cahiers du football entre 2005 et 2008 avant de créer en août 2010 Chroniques bleues, dont il dirige la rédaction. Il a coécrit le Dico des Bleus, un dictionnaire historique de l’équipe de France, à l’initiative de Matthieu Delahais et avec Alain Dautel, publié chez Marabout en novembre 2017 et mis à jour et enrichi en novembre 2018 (lire l’article Dico des Bleus, saison 2). En novembre 2020 sort chez Solar Un maillot, une légende coécrit avec Matthieu Delahais.
Il est aussi l’auteur de cinq romans, dont un, 12 juillet, s’appuie sur la finale de la coupe du monde 1998. Il a été publié en décembre 2016 aux éditions Salto.

Voir l’ensemble de la rédaction

Articles de cet auteur

Larbi, Rachid, Omar et les autres

Publié le 25 novembre 2010 - Bruno Colombari

Les racines du football français plongent largement sous la Méditerranée, de Ben Barek à Sahnoun en passant par Mekhloufi et Fontaine. Entre le Maghreb et la France, c’est aussi une histoire de foot.

Un arsenal de Bleus

Publié le 19 novembre 2010 - Bruno Colombari

Les carnets de l’archiviste après France-Maroc sur le site des cahiers du football. Mathieu Flamini est le onzième joueur d’Arsenal appelé en équipe de France, ce qui fait de Wenger un sélectionneur virtuel. Ça n’a pas empêché le Maroc, l’adversaire africain préféré des Bleus, d’inscrire ses deux buts dans les annales.

Naguère, des étoiles

Publié le 13 décembre 2010 - Bruno Colombari

Après chaque match de l’équipe de France, site des cahiers du footballpublie mes carnets de l’archiviste. La dernière fois, après Italie-France, il était question de la belle série de Landreau, du retour du 0-0 et des matches opposant les Bleus à des champions du monde sortants.

L’aloi des séries

Publié le 12 décembre 2010 - Bruno Colombari

Après chaque match de l’équipe de France, le site des Cahiers du football publie mes carnets de l’archiviste. La dernière fois, à l’occasion de Slovaquie-France, il était question d’une cinquième victoire d’affilée inédite pour Domenech, des débuts de Sagna en bleu et d’un retour sur l’époque lointaine (enfin, pas tant que ça) où les Bleus mettaient la leçon aux clubs allemands pendant les grandes vacances.

Les Bleus les pieds sur la table

Publié le 10 décembre 2010 - Bruno Colombari

Combien de défaites à l’extérieur ces cinq dernières années ? Zéro. Nada. Combien sur le terrain de l’adversaire en compétition depuis quatorze ans ? Aucune. L’équipe de France fait partie de ces invités sans-gêne qui choisissent le meilleur fauteuil du salon, mettent les pieds sur la table basse et piquent les cacahuètes à pleines poignées.

Envoyer un message

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee