Les premières fois de l’équipe de France

Publié le 4 mars 2021, mis à jour le 21 juillet 2021 - Richard Coudrais

Premier match, premier but, première victoire, premiers adversaires, premier déplacement hors d’Europe, premier pénalty… L’histoire de l’équipe de France est comme pour tout un chacun une succession de premières fois.

JPEG - 44.6 ko

Le premier match de l’équipe de France a lieu le 1er mai 1904 au stade du Vivier d’Oie à Uccle, dans Bruxelles. L’équipe de Belgique joue également le premier match de son histoire. Les deux formations se séparent sur un score nul (3-3).

Le premier buteur est un certain Didi, pseudonyme sous lequel se cache Louis Mesnier qui égalise à la 12e minute du Belgique-France du 1er mai 1904.

Le premier buteur adverse a pour nom Georges Quéritet, l’attaquant belge qui ouvre le score du Belgique-France du 1er mai 1904 dès la septième minute de jeu. L’attaquant du RFC Liège réalise d’ailleurs un doublé ce jour-là.

La première victoire est signée le 12 février 1905 contre la Suisse (1-0) à l’occasion du deuxième match de l’équipe de France. La rencontre a lieu au Parc des Princes. Il s’agit donc aussi du premier match de l’équipe de France à domicile.

La première défaite survient le 7 mai 1905 au stade du Vivier d’Oie à Uccle, à l’occasion du troisième match. L’équipe de France encaisse alors un sévère 0-7 face à la Belgique.

La première victoire à l’extérieur est enregistrée le 21 avril 1907, lorsque les Tricolores s’imposent 2-1 face à la Belgique au stade du Vivier d’Oie à Uccle.

La première défaite à domicile au eu lieu le 22 avril 1906 au Stade de la Faisanderie à Saint-Cloud face à la Belgique qui s’impose 5-0.

La première défaite à deux chiffres, c’est à dire dix buts encaissés ou plus, a eu lieu le 1er novembre 1906 au Parc des Princes pour la première réception de l’équipe d’Angleterre : 0-15.

La première victoire à deux chiffres, au moins dix buts marqués, a eu lieu le 6 septembre 1995 à Auxerre. L’Azerbaïdjan est écrasé 10-0.

Le premier match de compétition a pour cadre les Jeux Olympiques de Londres. Le 19 octobre 1908, l’équipe de France s’incline 9-0 contre le Danemark au stade de White City.

La première victoire en compétition a été enregistrée le 29 août 1920 contre l’Italie (3-1) à Anvers lors des Jeux Olympiques.

Le premier maillot bleu est apparu le 8 mars 1908 lors d’une rencontre à Genève contre la Suisse (2-1). Jusqu’alors, l’équipe de France avait surtout joué en blanc.

Le premier maillot blanc est apparu dès le premier match, le 1er mai 1904 à Bruxelles contre la Belgique (3-3). Il était orné des deux anneaux de l’USFSA. Ce n’est que bien plus tard que le bleu deviendra la couleur principale.

Le premier maillot rouge est apparu le 1er novembre 1906 à l’occasion de la première réception de l’Angleterre le 1er novembre 1906 au Parc des Princes.

Le premier adversaire non-européen est l’Uruguay, que l’équipe de France rencontre le 1er juin 1924 au stade de Colombes dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris. La Celeste s’impose 5-1.

La première sélection africaine opposée à l’équipe de France est... une sélection des meilleurs joueurs d’Afrique, qu’elle croise le 15 juin 1972 à Maceio (Brésil) dans le cadre de la Coupe de l’Indépendance et qu’elle bat 2-0. Il faudra encore attendre six ans pour que la France rencontre une sélection africaine représentant un pays. Ce sera la Tunisie le 19 mai 1978 à Villeneuve-d’Ascq (victoire 2-0).

La première sélection du continent asiatique que rencontre l’équipe de France est l’Iran, dans le cadre d’un match amical disputé le 11 mai 1978 au stade municipal de Toulouse (victoire 2-1).

La première sélection océanienne rencontrée par l’équipe de France est l’Australie, que la France a affronté le 23 mai 1994 à Kobe (Japon) dans le cadre de la Kirin Cup (victoire 1-0).

Le premier champion du monde en titre opposé à l’équipe de France est l’Italie, rencontrée à Rome le 17 février 1935, soit huit mois après le titre mondial de la Squadra. Celle-ci s’impose 2-1.

La première victoire contre un champion du monde en titre date du 16 octobre 1954 où la France s’impose 3-1 à Hanovre contre l’Allemagne de l’Ouest, trois mois après le titre mondial de celle-ci à Berne.

Le premier match en province a lieu à Lille le 25 janvier 1914. Au stade Victor-Boucquey, l’équipe de France s’impose 4-3 contre la Belgique.

JPEG - 29.7 ko

Le premier match outre-mer a eu lieu à Fort de France (Martinique) le 9 novembre 2005. Au stade de Dillon, l’équipe de France bat le Costa Rica 3-2.

Le premier match hors d’Europe est le France-Mexique disputé le 13 juillet 1930, première rencontre de la Coupe du monde à Montevideo (Uruguay). C’est aussi, par conséquent le premier match sur le continent américain.

Le premier match sur le continent asiatique s’est disputé à Tel-Aviv le 27 janvier 1988 contre Israël. Match nul 1-1.

Le premier match sur le continent africain a lieu à Casablanca (Maroc) le 17 mai 1998. L’équipe de France affronte la Belgique dans le cadre du tournoi Hassan II. Elle affrontera la sélection hôte deux jours plus tard.

Le premier match sur le continent océanien se déroule à Melbourne le 11 novembre 2001, l’équipe de France ayant accompli 16.781 kilomètres pour un match nul amical contre l’Australie (1-1).

JPEG - 40.3 ko

Le premier match de Coupe du monde est France-Mexique le 13 juillet 1930 à Montevideo. Lorsqu’il ouvre le score, l’attaquant français Lucien Laurent devient le premier buteur de l’histoire de la Coupe du monde.

Le premier huitième de finale de Coupe du monde disputé par l’équipe de France se déroule le 27 mai 1934 à Turin contre l’Autriche. Le premier tour du tournoi se dispute en effet sur un match à élimination directe. Victoire 3-2 des Autrichiens après prolongations.

Le premier quart de finale de Coupe du monde disputé par l’équipe de France a lieu le 12 juin 1938 au stade de Colombes, que les Français disputent et perdent (3-1) face à l’Italie.

La première demi-finale de Coupe du monde disputée par l’équipe de France se déroule à Solna le 24 juin 1958 et voit les Tricolores s’incliner (2-5) contre le Brésil.

La première finale de Coupe du monde disputée par l’équipe de France a lieu le 12 juillet 1998 au stade de France de Saint-Denis. Les Bleus s’imposent 3-0 contre le Brésil.

Le premier match en nocturne est officiellement le France-Suède du 26 mars 1952, sous les projecteurs du Parc des Princes. Mais l’équipe de France avait déjà joué en nocturne le 1er août 1930, lors d’un match contre le Brésil sous la lumière artificielle du stade Alvarado-Chaves, enceinte du club de Fluminense à Rio. Mais le match n’a jamais été compté comme rencontre officielle.

JPEG - 39.9 ko

Le premier match sur terrain synthétique s’est déroulé le 2 mai 1979 au Giants Stadium de East Rutherford où les Tricolores en baskets affrontent l’équipe des États Unis et s’imposent 6-0.

Le premier match devant plus de 100.000 spectateurs à eu lieu le 27 avril 1949 à Glasgow, où l’équipe de France affronte l’Écosse dans un Hampden Park garni par 125.631 spectateurs. Cela reste la plus grande affluence jamais connue par l’équipe de France.

Le premier match sans spectateur a eu lieu le 5 septembre 2020 à Solna. La Suède reçoit la France dans une rencontre à huis-clos en raison de la pandémie de Covid-19. Il y a officiellement 0 spectateur. Seuls les staffs techniques et les journalistes sont autorisés à assister à la rencontre.

La première Marseillaise pour l’équipe de France a sonné à l’occasion du match Luxembourg-France le 29 octobre 1911 au stade du Racing Club. L’équipe de France fait son entrée sur le terrain accompagnée de La Marseillaise jouée par l’harmonie de la Faïencerie de Septfontaines. Après la victoire 4-1 des Tricolores, l’hymne français a été joué une nouvelle fois pour honorer les vainqueurs.

Le premier penalty est accordé le 12 avril 1908 par l’arbitre écossais James Stark à l’occasion d’un match France-Belgique à Colombes. Joseph Verlet le transforme mais ne peut éviter la défaite (1-2) des Tricolores.

Le premier penalty manqué est l’œuvre de Paul Nicolas le 22 avril 1923 contre la Suisse au stade Pershing. Score final : 2-2.

Le premier penalty contre la France a été tiré par le Belge Edgard Poelmans à l’occasion du match France-Belgique (0-5) du 22 avril 1906 au stade de la Faisanderie à Saint-Cloud. Et le gardien français Georges Crozier l’a arrêté !

Le premier penalty encaissé est l’œuvre de l’Italien Pietro Lana à l’occasion du match Italie-France (6-2) du 15 mai 1910 à Milan. Les deux premiers penalties contre la France avaient été manqués.

Le premier but d’un Français contre son camp est signé Lucien Gamblin, qui inscrit bien malgré lui le deuxième but de l’équipe de Belgique le 9 mars 1919 au stade du Vivier-d’Oie à Bruxelles. Score final : 2-2.

Le premier but d’un adversaire contre son camp, en faveur donc de l’équipe de France, est inscrit par le défenseur allemand Reinhold Münzenberg, qui détourne un tir de Roger Rolhion dans son propre but et donne la victoire (1-0) à l’équipe de France contre l’Allemagne le 15 mars 1931 à Colombes.

JPEG - 36.8 ko

La première prolongation a lieu le 27 mai 1934 à Turin, au premier tour de la Coupe du monde 1934. La France et l’Autriche ayant atteint la fin du temps réglementaire sur le score de 1-1, une prolongation est nécessaire pour désigner un vainqueur. Il s’agit aussi des premières prolongations de l’histoire de la Coupe du monde. Le Wunderteam s’impose 3-2.

Les premiers tirs au but de l’équipe de France sont disputés le 8 juillet 1982 à Séville à l’issue de la demi-finale France-RFA. Le premier tireur français est Alain Giresse. C’est aussi la première fois qu’un match de Coupe du monde se termine aux TAB. Victoire des Allemands par 4 à 3.

Le premier but en or a été inscrit par Laurent Blanc le 28 juin 1998 à Lens à la 114e minute du huitième de finale de la Coupe du monde contre le Paraguay. Il s’agit du premier recours au but en or en Coupe du monde.

Le premier but validé par la Goal Line Technology pour l’équipe de France est celui inscrit contre son camp par le gardien hondurien Noel Valladares à l’occasion du premier match des Bleus lors de la Coupe du monde 2014. Le 15 juin 2014 à Porto Alegre, l’arbitre brésilien Sandro Ricci valide en effet le but après avoir consulté la Goal Line Technology. La France s’impose 3-0.

Le premier penalty accordé après consultation de la VAR a bénéficié à l’équipe de France le 16 juin 2018 à Kazan. A l’occasion du premier match des Français lors de la Coupe du monde 2018, l’arbitre uruguayen Andrés Cunha consulte l’écran avant de donner un penalty à la France. Antoine Griezmann le transforme et ouvre le score contre l’Australie.

Les premiers joueurs forfaits sont Charles Wilkes, Pierre Allemane et Georges Bayrou qui n’ont pu être présent au tout premier match de l’équipe de France, le 1er mai 1904 à Bruxelles.

Le premier joueur écarté est Émile Fontaine, qui est du voyage à Bruxelles le 1er mai 1904, mais n’est finalement pas aligné, la France ayant emmené 12 joueurs. Vexé, Émile Fontaine n’est jamais revenu en équipe de France.

Le premier remplacement a été effectué le 10 mai 1908, à l’occasion d’un match amical à Rotterdam contre les Pays-Bas. Julien Denis est remplacé à la 55e minute par son frère Victor Denis. Les remplacements étaient encore très rares à l’époque, et seulement autorisés en matchs amicaux.

Le premier remplaçant buteur est le Montpelliérain Roger Rolhion, le 12 juin 1932 à Bucarest contre la Roumanie. Il supplée Joseph Rodriguez à la 42e alors que les Roumains mènent déjà 3-0. puis il trouve deux fois le chemin des filets en deux minutes (75e et 77e) sur des passes de Joseph Alcazar. L’équipe de France s’incline finalement 6-3.

Le premier centenaire, c’est-à-dire le premier joueur à atteindre les cent sélections en équipe de France, est Didier Deschamps, le 28 juin 2000, à l’occasion de la demi-finale du championnat d’Europe qui oppose au stade du roi Baudouin à Bruxelles la France au Portugal.

JPEG - 26.2 ko

Le premier joueur exclu par l’arbitre est Just Fontaine à qui l’arbitre autrichien Josef Stoll demande de quitter le terrain le 11 octobre 1959 à Sofia, à la dernière minute d’un Bulgarie-France amical (1-0). Le buteur français contesta de manière trop véhémente le but bulgare inscrit à la 88e minute.

Le premier carton rouge a été reçu par Roger Lemerre de la part de l’arbitre allemand Kurt Tschenscher le 15 novembre 1970 à la 79e minute d’un match amical à Bruxelles remporté 2-1 contre la Belgique. Le futur sélectionneur s’était laissé aller à un tacle un peu trop vigoureux.

Le premier carton rouge en compétition a été adressé par l’arbitre écossais Bobby Davidson à Jean-Michel Larqué le 15 novembre 1975 à l’occasion d’un match au Parc des Princes contre la Belgique en éliminatoires de la Coupe d’Europe des nations. Le Stéphanois est exclu pour un coup de poing à Jean Dockx qui venait de le tacler violemment.

Le premier carton rouge en phase finale est reçu par Manuel Amoros le 12 juin 1984, au Parc des Princes par l’arbitre allemand Volker Roth lors de la rencontre d’ouverture de l’Euro 84 contre le Danemark. Le défenseur français est exclu à la 87e minute pour un coup de tête au danois Jesper Olsen.

Le premier carton jaune en phase finale de Coupe du monde a été attribué par l’arbitre roumain Nicolae Rainea à Michel Platini pour simulacre de pénalty à la 60e minute du match France-Italie perdu 2-1 à Mar Del Plata le 2 juin 1978.

Le premier carton rouge en phase finale de Coupe du monde est celui que reçoit Zinédine Zidane le 18 juin 1998, au Stade de France de la part de l’arbitre mexicain Arturo Brizio Carter lors de la rencontre France-Arabie Saoudite. Le meneur de jeu français est exclu à la 70e minute pour avoir marché sur un adversaire à terre.

JPEG - 40.6 ko
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité