M’Vila dans le club des moins de 21 ans

Publié le 25 août 2010, mis à jour le 2 janvier 2012

Quel est le point commun entre Yann M’Vila, Karim Benzema, Thierry Henry, Patrick Vieira, Dominique Rocheteau, Michel Platini ou Raymond Kopa ? Tous ont été internationaux avant leurs 21 ans. Petite revue d’effectifs sur les quarante dernières années.

Des huit débutants contre la Norvège, une seul, Yann M’Vila, avait moins de 21 ans (20 ans, un mois et 13 jours). Avec Raymond Domenech, les nouveaux Bleus de moins de 21 ans ont été plutôt nombreux : Moussa Sissoko en 2009, Karim Benzema, Samir Nasri, Abou Diaby et Hatem Ben Arfa en 2007 et Rio Mavuba en 2004. Jacques Santini n’a testé que Philippe Mexès (en 2002) et Roger Lemerre uniquement Djibril Cissé (2002).

C’est moins que les années Jacquet, où Anelka et Trezeguet (en 1998), Henry et Vieira (1997) avaient eu leur chance avant leur 21ème anniversaise. On remarquera au passage que si Aimé Jacquet était assez peu enclin à faire débuter de très jeunes joueurs, il a eu le nez creux, puisque ses quatre exceptions ont produit deux joueurs à plus de cent sélections et les deux meilleurs buteurs de l’histoire des Bleus.

On peut en dire autant de Platini, qui a lancé Didier Deschamps (en 1989), le futur capitaine champion du monde et d’Europe et Emmanuel Petit (1990), futur buteur contre le Brésil. Henri Michel avait été pour sa part encore plus conservateur en ne promouvant qu’un seul joueur de moins de 21 ans, Basile Boli en 1986.

A son arrivée à la tête de l’équipe de France en 1976, Michel Hidalgo avait offert aux Bleus une exceptionnelle cure de jeunesse avec pas moins de trois moins de 21 ans en 1976 (Platini, Bossis et Rouyer) et quatre en 1977 (Battiston, Zénier, Tusseau et Baronchelli). La veine s’était un peu tarie jusqu’au début des années 80 avec Yannick Stopyra en 1980, Philippe Anziani et Bruno Bellone en 1981, Manuel Amoros, Daniel Bravo, Jean-Marc Ferreri et Laurent Roussey en 1982.

Enfin, Stefan Kovacs, grand essayeur de joueurs, n’en a testé que trois à moins de 21 ans : Berdoll en 73, Soler en 74 et Rocheteau en 1975 et Georges Boulogne un seul (Serge Chiesa en 1969).

Si l’on regarde maintenant quel est le sélectionneur qui a appelé le plus de joueurs de moins de 21 ans parmi tous les nouveaux qu’il a essayés, c’est Michel Hidalgo qui arrive en tête avec 22% (14 moins de 21 ans sur 64 nouveaux) devant Raymond Domenech (16%), Aimé Jacquet (12%) et Michel Platini (11%).

A l’inverse, Jacques Santini, Roger Lemerre, Henri Michel et Georges Boulogne n’ont retenu qu’un seul moins de 21 ans, Gérard Houllier pour sa part n’en appelant aucun.

Difficile de savoir combien de joueurs ont effectivement débuté avant leurs 21 ans. Sur 848 joueurs, seuls 753 ont une date de naissance connue, et encore, pour 139 d’entre eux, on ne connaît que l’année de naissance. Autant dire que les statistiques ne sont pas tout à fait satisfaisantes, c’est pourquoi je préfère restreindre mon étude à l’après-guerre.

Ainsi, 113 joueurs ont débuté avant 21 ans, dont Raymond Kopa, Roger Piantoni, Rachid Mekhloufi, Raymond Dubly, Fleury Di Nallo, Henri Michel ou encore l’étonnant Eugène Maës dont je reparlerai bientôt.

A paraître

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité